La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Plebe : Congo square

PLEBE - Congo square

Autoproduction, 2010

Postrock/stoner, France

CD

8 ans que le groupe traîne ses guêtres dans l'UG, des démos, un changement de cap musical, pour amener aujourd'hui ce 2ème album très surprenant. Difficile de se raccrocher à quoique ce soit qu'on connait, confort d'esprit du chroniqueur de pouvoir associer tel ou tel groupe à un nom plus connu. Peu importe, certains noms viennent tout de même à l'esprit, mais parlons d'abord de la zique. Gros son, avec une basse bien ronde et bien mise en valeur, des riffs à la pelle qui t'accrochent et te vrillent le bide, mais une voix qui pour l'amateur de metal peut coincer. En effet, la voix appartient à ce domaine, aujourd'hui castré par l'effet populaire, qu'on peut appeler le rock... plutôt celui du roi des tartes, Cantat. Et si au départ cette voix pose une difficulté à l'auditeur qui ne sait trop comment se positionner entre les relents fortement metal et cet organe plus \"doux\", on se rend vite compte que c'est justement le chant qui fait la différence en apportant un feeling rafraichissant et original. Loin d'être connement chantée, elle accompagne des textes bien tournés et dans un sens très poétiques, tout en laissant suffisamment de place aux instruments qui agressent ce qu'il faut pour ne pas être en décalage avec le chant. Le côté metal prédomine, du stoner ( Mélodie ) au doom ( Mental aux relents de PELICAN), pas du metal extrême donc, mais suffisamment couillu pour accrocher les fans de metal plus rock'n'roll. Les zicos jouent bien, le chant est finalement entrainant, on chantera tous sous sa douche, bref la zique emporte l'auditeur sous d'autres cieux où il est bon de flâner. Le dyptique Délice I et Délice II est certainement l'apothéose de leur genre, parfait compromis rock/metal entrainant, avec accélérations de batterie salvatrice et riffs mortels. Évidemment, mon côté metalleux bas du front va reprendre le dessus, et demander à ce qu'il y ait plus de ces riffs qui parfument Enjoue ou Délice II , et là ça serait le top. Mais dans l'immédiat, à recommander aux auditeurs de rock du désert, ceux qui veulent quelque chose qui balance bien tout en étant hors des sentiers balisés.

Dr J. - 7,5/10