La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Pogrom : Mort au peuple

POGROM - Mort au peuple

Forgotten Widom prod, 2003

Black metal, France

K7

Pogrom, quel beau nom, référence au bon vieux temps, pas celui de l'Allemagne Hitlérienne, mais bien le temps de la Russie, vaillante et orthodoxe, cette Russie qui rédigea les \"Protocoles des Sages de Sion\", cette Russie pas encore sous le joug de la dictature prolétarienne, la Russie des tsars et des pogroms. Quelques dizaines d'années plus tard, la France sous l'élan des groupes Varois, fut perfusé de groupes nationaux socialistes, dont un des meilleurs : Pogrom. Cette deuxième ou troisième démo, marque bien la suprématie du black métal NS au sein d'une scène black métal hexagonale de plus en plus pale, avec ses groupes à tendance gay tel que Seth (Les derniers, et pas le début de ce groupe), ou Anorexia Nervosa. \"Mort au peuple\" se veut de rester dans la tradition NS, avec une intro habituelle avec le Guide, agrémentée cette fois par un fond sonore industriel, qui reste suffisamment court pour nous préparer au désastre. La suite n'est certainement pas originale, voire à la limite du pathétique, tellement cela sent le black métal traditionnel. Mais, quand on se procure ce genre de réalisation, on ne demande pas forcément la révolution musicale, simplement un bon groupe (voire très bon), qui sache recréer un son répondant aux codes établis. Et c'est ce que fait Porgrom, qui réalise une démo de très bonne facture, sans modifier les règles de l'art black métal. Maintenant, pour vous convaincre de se procurer ce \"Mort au peuple\", il suffit de vous dire que le son est irréprochable (selon moi, ni trop propre, ni trop sale), 11 titres qui valent le détour, et une jacquette de très bonne qualité.

kharon - 8/10