La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Saltatio Mortis : Das Zweite Gesicht

SALTATIO MORTIS - Das Zweite Gesicht

Napalm records, 2002

Folk electro metal, Allemagne

Album CD

Saltatio Mortis qui signifie \"danse de la mort\" est une formation qui œuvre dans ce courant typiquement germanique de folk electro metal avec cornemuses, pas moins de quatre membres de ce groupe jouent de la cornemuse... Saltatio Mortis s'inscrit donc dans la lignée de IN EXTREMO et surtout TANZWUT, car le côté electro est, tout comme TANZWUT très présent, c'est d'ailleurs ce qu'apporte TANZWUT par rapport à IN EXTREMO; je pense qu'on pourrait définir ce style entre RAMMSTEIN et SKYCLAD pour faire simple; la musique est avant tout médiévale à la base mais est imprégnée d'éléments électroniques (d'ailleurs de nouvelles formations modernes folk comme GARMARNA ou HEDNINGARNA font elles aussi appel à l'électronique même s'il s'agit de style différent évidemment), à quoi s'ajoute la puissance du metal. De Saltatio Mortis je ne connais que cet album dont je parle pour présenter ce groupe, un album parmi d'autres dans ce style particulier puisque il s'agit là du premier album de Saltatio Mortis pour Napalm Records, après un premier album Tavernakel autoproduit en 2001. Depuis le groupe a poursuivit son chemin dans son style avec 4 albums chez NAPALM: Heptessenz en 2003, Erwchen en 2004, Des koenigs henker en 2005 et un récent Aus der ashe en 2007, à quoi s'ajoute un live évidemment semi-acoustique pour se centrer sur la partie médiévale de leur musique Manufactu m en 2005. Ce qui domine clairement ici ce sont les cornemuses et autres instruments médiévaux proches desquelles émanent des mélodies très entraînantes, avec des beats electro assez bruts, notemment sur les premiers titres qui rendent donc la musique entraînante, à quoi s'ajoutent des effets electro au synthé, du chant évidemment en allemand (pas de choeurs ici), et évidemment les grosses guitares qui cependant sont beaucoup moins en avant que IN EXTREMO mais également en retrait par rapport à TANZWUT, car il n'y a sur cet album qu'un seul guitariste, et ce n'est pas l'élément le plus mis en avant ici contrairement à ce que l'on pourrait croire avec la signature chez Napalm; les guitares sont toujours là mais en fond, en accompagnement, bien plaquées pour donner de la puissance à l'ensemble, et c'est bien suffisant. L'ensemble se révèle bon, les premiers titres sont plus bruts et bien entraînant, une certaine monotonie s'installe peut-être sur la longueur de l'album avec un style certes particulier mais qui a ses codes et son cadre. Un bon album d'un groupe que les adeptes de IN EXTREMO et TANZWUT se doivent de connaître.

Adnauseam - 7/10