La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Seviss : ... Et pleure le Bâtard

SEVISS - ... Et pleure le Bâtard

Noirs d'Esprits Disques, 2002

Black Legions Metal, France

Demo 12'' LP

\"Ce Lp est strictement limité à 176 copies à de vrais ventilateurs noirs en metal (88 copies dans le noir, 88 copies en couleurs). Aucun réprimez! Aucun bénéfice! Seulement esprit noir en métal!\". On constate donc que Les LEGIONS NOIRES écoutaient leurs vynils sur des ventilateurs, et je suppose que leur Tape s'écoutaient avec un grille-pain... Ce Bootleg est une illégale réédition de la démo de Seviss parue en 1996, dont l'édition originale reste un mystère pour moi, j'ignore quelle format elle avait, la seule indication à propos de cette originale est la pochette proposée par Metal Archives . Le fait d'avoir claquer 35 euros sur e-bay pour ce vynil me permet aujourd'hui \"l'exclusivité\", d'après mes recherches, cette démo n'a été chroniquée nulle part sur Internet (mis à part 3 reviews sur Metal archives).

Mais pour tout dire, ce texte en petit chinois et Worlok comme compositeur (également chez VLAD TEPES) me faisait attendre au pire, et pourtant... Le son est clean, rien à dire, un tantinet sale pour favoriser les effets vocaux, les riffs forment à mon grand étonnement, des mélodies très bien composées! Le premier morceau, \"Le Vent de L'Apocalypse\", commence sur un cri de Worlok, et laisse entendre un long son aigu et strident, probablement le vent de l'apocalypse, qui se répètera plusieurs fois au long de l'écoute. La basse et la guitare jouent de façon superposées, formant des mélodies rapides et crues, dans un style Headbanging genre SARCOFAGO, la batterie se positionne un peu en arrière par rapport au deux autres instruments, et joue un peu comme chez BATHORY, le chant de Worlok est gras et fort, typique des groupes de black métal des années 90, tout en restant compréhensible ce qui nous permet de remarquer que les textes sont en français. Les changements de tempo durant les morceaux sont parfaitement maîtrisés et augmentent l'efficacité des riffs. Les trois morceaux de la face 'A' se ressemblent et se suivent, ils sont relayés à chaque fois par le vent de l'apocalypse, toujours présent pour nous rappeler qu'on n'est pas là pour rigoler, c'est la fin du monde quoi! On passe à la deuxième face qui s'annonce aussi violente que la première. Le premier morceau porte le même nom que le groupe. Le morceau \"...Et pleure de bâtard\" est le plus intéressant, plus rapide que les autres morceaux, il bénéficie d'une structure moins stable, la chanson part donc un peu dans tous les sens, mais le crade refrain nous resitue vite. On arrive donc au dernier morceau de la démo, cet instrumental de 3 minutes est peut-être le morceau le plus innovant de toutes les compositions de Worlok, qui nous livre ici un hymne complètement apocalyptique dans sa violence instrumentale, hyper rapide, ça part dans tous les cotés, on ne sait plus vraiment quel instrument suivre, à tel point que ça en devient dérangeant d'écouter. Enfin une composition réellement sérieuse des LEGIONS NOIRES, du moins des compositions purement black metal, je ne parle pas des projets ambiants, on est loin du TORGEIST inaudible, de rat mort de MOGOURTRE. C'est donc une des rares réalisations Black métal des LEGIONS NOIRES qui ne possède pas de défauts de production. Pour les chanceux qui auront l'occasion d'acheter les 175 copies restantes (étant donné que je ne vends pas la mienne), sautez dessus sans hésitation, vous ne le regretterez pas. \"Seulement Esprit Noir En Métal\"!

Jolly Jumper - 9/10