La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Skurl : Le salut de nos âmes

SKURL - Le salut de nos âmes

Autoproduction, 2010

Dark metal, France

Téléchargement gratuit

Un site web au design ténébreux, tout en HTML, une démo téléchargeable au titre par titre... c'est roots !
Skurl est un one-man-band lyonnais, formation underground parmi beaucoup d'autres, à peine connue de quelques métalleux geeks grâce à ses self-releases sur le web. En 4 ans d'existence, elle a produit deux démos, dont une sortie en janvier dernier, Le salut de nos âmes . Rien que de très UG, donc. Pourtant, si j'étais un label, je n'hésiterais pas à signer le projet et notamment cette seconde démo.

En effet, celle-ci est tout à fait digne d'un album. Skurl y joue des titres qui rejoignent un peu le rock old school, mais avec un côté gothique et une voix qui font furieusement penser au dark metal. Du début à la fin, les riffs de gratte sont bien maîtrisés - le type en joue depuis 12 ans, ce qui s'entend, et il s'est inspiré des vieux BOWIE et THE CURE, ce qui s'entend aussi. Consistante, grésillante, la guitare a un son lourd qui passe sans cesse d'un accord à l'autre. Le style est assez rock, mais l'ambiance est beaucoup plus proche d'un PARADISE LOST que de titres des années 80...
Comme la couverture, la musique est \"en noir et blanc\" ; le chant alterne entre voix claire et growled voice , ce qui donne un effet de contraste agréable sur certains titres, une sorte de jeu entre ombre et lumière. On l'entend très bien dans le premier titre, \"Dédales\", qui emmène l'auditeur au fond de l'esprit d'un type qui ne sait plus où il en est. Suivi de \"Poison\", une adaptation du poème baudelairien du même nom, et de plusieurs autres titres, dont une reprise du tube pop \"Touch me\" de SAMANTHA FOX en quatrième position.
Vous allez dire : mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? Depuis quand un groupe de dark metal s'appuie-t-il sur de pareilles références ? Rock, pop... Eh bien, Skurl ne s'en sort pas mal du tout. La reprise de \"Touch me\" est bien faite, assez drôle comparée au tube original, comme si le remix était l'oeuvre d'un LAIBACH qui se serait mis au black. Concernant \"Poison\", je me méfiais, dans la mesure où la mise en musique de poèmes conduit toujours à dénaturer la musicalité qui y rédise déjà. : quelques mots sont rajoutés au refrain original, et le poème semble révéler une musicalité qui s'y trouvait déjà, mais qu'on remarquait moins auparavant.
La batterie est une boîte à rythme, assez tonique, souvent mid-high tempo, avec parfois un côté rock qui affleure. Une lead apparaît aussi en soutien. Ce mélange entre le rock de papa et notre dark à nous donne un résultat surprenant, assez sombre pour être distrayant et assez atypique pour être intéressant. La première moitié de l'album tourne autour de l'amour et de l'égarement, la seconde est plus \"rêveuse\", plus dépressive.
Seul reproche que l'on puisse faire à cette démo : la voix, notamment sur le chant clair, qui pourrait être davantage travaillée.

Même en prenant en compte ce petit défaut, Le salut de nos âmes a tout ce qu'il faut pour faire un véritable album. Bien calibrée, peaufinée juste ce qu'il faut. Skurl est bien parti pour insuffler un peu d'esprit rock dans une scène qui a tendance à chercher ses racines toujours aux mêmes endroits (c'est-à-dire dans une scène norvégienne dont on finit par entendre des échos partout). Nos encouragements au projet, donc, d'autant que sa musique est (pour l'instant ?) gratuite.

Geodaxia - 7.5/10