La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Solothus : RITUAL OF THE HORNED SKULL

SOLOTHUS - RITUAL OF THE HORNED SKULL

Nihilistic Holocaust, 2011

Doom/Death, Finlande

CD

Venu de Finlande, Solothus est un groupe formé en 2007 qui donne dans un genre bien particulier, rejeton bâtard du Death et du Doom. En l'occurence, ce Ritual of the horned skull est la réédition de la démo du groupe sortie en 2011, augmentée en guise d'introduction d'un morceau originellement paru sur un split partagé avec CATALEPTIC en 2012.

Le tout forme un mini-album de 4 titres qui suffit largement à se faire une bonne idée de ce que propose le groupe. Dès les premières mesures, le décor est de toute façon planté. Solothus donne dans le lourd, l'écrasant, le pachydermique. La basse est très présente ; elle façonne largement le son du groupe lui donnant cette présence monolythique, comme si les statues d'Abou Simbel s'étaient décidées à sortir de leur immobilisme millénaire pour jouer du Death.

L'autre élément qui marque au fer rouge le son de cette démo/mini-album est le chant, caverneux au dernier degré, semblant s'échapper de la plus profonde chambre funéraire d'une pyramide abandonnée depuis des temps immémoriaux. Quelques solos de guitare viennent parfois orner des titres aussi impénétrables que des stèles de granite, à l'instar de hiéroglyphes gravés pour célébrer la gloire de dieux anthopomorphes dotés de têtes d'animaux oubliés depuis des centaines de générations. Ce sont ces notes aux accents funèbres qui apportent à la musique du groupe ce côté Doom qui lui permet de s'offrir un supplément de personnalité bienvenu et lui évite de tomber dans une pesante monotonie.

Quatre titres, c'est un peu court jeunes hommes, on pourrait jouer bien plus de Doom/Death en somme. Néanmoins, Solothus nous a désormais prévenus : son Metal funèbre et sépulcral avance mid-tempo certes, mais de manière implacable pour terrasser l'auditeur.

Sargon - 7/10