La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Soul Stealer : Soul stealer

SOUL STEALER - Soul stealer

Ledo Takas, 2009

Heavy metal, Lituanie

CD

Au pays des tartes, cet album ne risque pas d'en être une grosse. Tout d'abord, afin de pondérer ma critique vis-à-vis de l'album, sachez que je ne suis pas un grand adorateur de heavy metal pur et dur, et encore moins la mouvance moderne pétée de synthés (sans parler des combos à nénettes). Les lituaniens propose un heavy à mi-chemin entre un heavy old school, avec des parties instrumentales excellentes (l'entrée du 1er titre fait furieusement penser à du death suédois), et un autre, plus actuel, et forcément gavé de claviers... Je me répète, ça me fatigue, mais le clavier est vraiment pas l'outil le plus approprié dans le metal, et encore plus quand on le pose comme instrument à part entière et non pas en seul accompagnement. Ici le synthé chavire entre les deux mais les nappes sont de trop, souvent les sonorités sont kitch à mort, et putain quand il y a des solii de clavier c'est l'horreur. Heureusement les gratteux (dont un OBTEST) balancent des bons solii de leur côté, avec des riffs dans la grande tradition galopante du heavy. À vrai dire tous sont au top instrumentalement... mais peu d'accroche à vrai dire, et les passages les plus accrocheurs le sont en grande partie grâce au talent vocal du chanteur. Bon, il part des fois dans cris de folle castrée qui ne sont pas de mon goût, et qui ressemble plutôt à des prouesses techniques pour lesquelles on est très content pour lui, mais qui casse la facette sensément virile du heavy. À la 1ere écoute j'ai trouvé ça à chier, et pourtant l'album comporte des morceaux excellents : Padek isnykti et son refrain génial, The reaper et son côté heavy traditionnel très burné, et les deux titres Brolis uz broli et Dar nevelu où le chanteur a un débit et des intonations proches de celui de SYSTEM OF THE DOWN (quelle référence n'est-ce pas?). Loin d'être mauvais, il peut contenter les fans de heavy, il n'a toutefois pas été suffisant bon pour me faire pencher du côté radieux et virevoltant du heavy.

Dr Jabuse - 5,5/10