La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Sous Le Lys Noir : Volume 1

SOUS LE LYS NOIR - Volume 1

Les Productions Hérétiques, 2011

Black Metal Nationaliste, 100 % Quebec

Tape ltd to 100

Ah ! Voici une compilation qui devrait ravir les fans (dont je fais parti !) d'UGBM québécois. On commence par un combo méconnu à mes oreilles nommé THE VAULT, et sa petite introduction à base de bruitages industriels et d'extraits de films d'horreur. Alors oui, c'est assez oppressant mais ça reste une intro. On débute réellement avec Rituel Incantatoire du Grimoire du Sorcier de NEIGE ET NOIRCEUR. Je retrouve avec plaisir leur Ambient/Black/Drône/Doom (rien que ça !) atypique situé entre WEDARD, TOMHET et MONARQUE, avec qui ils ont réalisé un split d'ailleurs. Du très bon ! On enchaine avec Conjuration du groupe MELEE DES AURORES. Sachez que ce dernier est composé de 3 musiciens venant de CHASSE-GALLERIE, qui nous délivrent ici un Black plutôt rapide. J'aurais même bien vu MELEE DES AURORES venir des pays de l'Est. C'est vengeur et la voix me rappelle terriblement celle d'OHTAR. MONARQUE prend la suite avec La Quintessence du Mal . Juste Parfait ! Rien de plus à dire. Toujours ce Black glacial doté de superbes riffs tragiques. J'adore ce one-man-band ! Je vous recommande aussi chaudement le split EP avec BLACKWIND ainsi que celui avec MORTUALIA (xxxième projet de Shatraug d'HORNA !). On passe à Paysage Fauve de FROIDURE. Je n'ai trouvé aucune info sur cette excellente formation. Je les aurais plus vus finlandais les FROIDURE d'ailleurs, avec des mélodies incisives géniales n'ayant pas dénoté chez SATANIC WARMASTER. Pareil pour le son ! Très bonne découverte. NORDMEN prend le relais avec Enfin Chez Nous . Ce one-man-band est composé d' Athros (BRUME D'AUTOMNE, FORTERESSE,...) qui nous offre un bon Black Metal parsemé d'instruments traditionnels et folkloriques. A tel point qu'au début j'ai cru m'être planté avec BRUME D'AUTOMNE justement. NEIGE ETERNELLE continue avec Fier Patriote . On retrouve dans ce quatuor un certain Bg à la basse officiant déjà chez BLACKWIND. Un Black ‘old-school' et direct n'apportant rien de neuf, mais se situant dans une bonne moyenne grâce à sa qualité d'exécution notamment. Puis CHASSE-GALLERIE arrive avec Honte et Fierté. Il faut passer outre le petit discours de Sarkozy (véridique !) des 20 premières secondes, pour tomber sur un Black bien brutal. Là-encore, je les aurais pensé polonais ou tchèques nos CHASSE-GALLERIE. Batterie qui martèle, chant qui en impose,... Seuls les riffs guitares font la grosse différence. Ils sont aussi recherchés que bien pensés, et ça se sent. Arrive un autre inconnu au bataillon nommé K37 avec Pour mon Rapatriement . On n'entend presque pas la batterie, pourtant on sent qu'elle gronde en fond sonore. Pour être honnête, je n'ai pas trouvé cette piste monstrueuse même si une certaine noirceur s'en dégage. Trop minimaliste peut-être. VERMINE et son titre éponyme nous propose ensuite un titre bien rude lui-aussi. Beaucoup d'écho dans la voix. Mais côté musical, c'est plus vers les premiers DARKTHRONE que j'y verrais des influences. Approuvé ! Viens ensuite CREPUSCULE, projet solitaire de Bardunor (CSEJTHE, MONARQUE,...), et son morceau Les Yeux Plein de Boue (ça doit faire super-mal !!!). Dans toutes compilations il y a toujours un titre un part, un peu plus ‘déglingué' que les autres. Dans celle-là, je dirais que, nous tenons enfin l'intrus ! Par exemple, je ne sais pas de quoi traitent les textes, mais musicalement on a un peu l'impression d'être à la fête foraine. Particulier et étrange. Le one-man-band Nightgrim (NEIGE ETERNELLE), rebaptisé NIGHT pour l'occasion, attaque avec Béatitude Lointaine et un Black/Doom terriblement lugubre et oppressant. On dirait la version canadienne de NORTT. Tout est joué sur les ambiances, avec cette petite touche de synthé discrète mais tellement funèbre. Hautement recommandé ! Un des meilleurs souvenirs de cette compil'. Treizième et dernier titre avec une instrumentale de BLACKWIND, The Strayings of Inexistence . Ca clôture bien cette réalisation, même si je préfère nettement quand BLACKWIND joue du Black, du vrai ! Artwork réduit à son minimum avec photos genre brochures hivernales ONF ou premières pochettes de VORDR, et objet limité à 100 exemplaires. Juste dommage qu'il n'y ai pas eu BRUME D'AUTOMNE, FORTERESSE, TOMHET, SOMBRES FORETS et UTALGR. Excellente compilation cependant.

Benphegor - 9/10