La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Spiritual Dissection : Mors Ultima Ratio

Autoproduction, 2009

Death metal, France

Cd

Jusqu'à aujourd'hui, je dois admettre que je n'avais jamais encore eu l'occasion d'écouter Spiritual Dissection , eh oui que voulez-vous il y a tellement de cd sur le « marché » du metal qu'il est difficile de pouvoir tout se procurer...Selon mes sources il semblerait que le combo revendique des influences telles qu' ORIGIN , NILE et autres, je me dis alors plusieurs choses: ou ai-je à faire à des types qui ont des chevilles aussi grosses que le postérieur de Maité ou bien ce n'est pas le cas et je détiens là bel et bien une arme de destruction massive (avec réserve quand même il ne faut pas déconner).

Après une intro de 23 secondes top chrono le groupe enchaîne sur un Trial Of Nuremberg (oui l'album a pour concept la deuxième Guerre Mondiale). Première impression : effectivement ça bastonne sévère et je fais déjà un premier constat : les détracteurs du Death Metal vont de suite avoir du mal avec Mors Ultima Ratio car bien trop bourrin pour eux ce cd sera j'en conviens...Je dirais quand même que Spiritual Dissection est bien le genre de combo qui fait de la musique brutale tout en y incorporant un zest de mélodie à travers ses riffs, en effet certains sont limites un peu heavy (sacrilège !!!) par moment, on est donc bien loin d'un VIRAL LOAD ou d'un CORPORECTOMY par exemple. A noter : la voix du chanteur de Spiritual Dissection me rappelle étrangement celle de Sven d' ABORTED à l'époque où le groupe jouait encore de la bonne musique et non du hardcore death hybride complètement excusez moi du terme mais « daubé ». En tout cas les gratteux du groupe maîtrisent leur instrument à la perfection à tel point que l'on a droit tout au long de l'album à des solos bien foutus d'ailleurs. En revanche je suis désolé mais la comparaison avec ORIGIN va un peu loin je confirme car à mon sens ce dernier est beaucoup plus typé brutal death technique et beaucoup moins mélodique que Spiritual Dissection même si les Français restent des « sauvages ».

Pour résumer, Spiritual Dissection est un bon petit groupe qui malgré quelques prods bottera à mon avis bon nombre de cul. Si je devais reprocher quand même quelque chose à ce Mors Ultima Ratio , c'est la production, en effet le son de la batterie est bien trop digital et clic clic à mon goût et cela à tendance à me péter les tympans, les grattes ont-elles un son bien trop propre, j'aurais personnellement préféré un son plus noise et plus dégueulasse surtout pour du death mais bon encore une bonne note en perspective.

Maxtician - 6.5/10