La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Split Torso Trauma : Split Torso Trauma

SPLIT TORSO TRAUMA - Split Torso Trauma

Comatose Music, 2011

Brutal death metal, Italie-Espagne-Grèce

Cd

Oyez oyez mesdames et messieurs, Comatose music le label « broutaul » death du moment est à l'initiative de ce five ways split dignement intitulé Split Torso Trauma . J'aime bien les split car souvent on en achète un pour un groupe et on en découvre un autre énorme... Un five ways ce n'est pas souvent, chacun des groupes ayant enregistré spécialement deux titres à cette occasion. Ce qui est encore moins courant c'est que les groupes sont pratiquement tous italiens ! L'Italie commence d'ailleurs sacrément à faire parler d'elle dans la scène death : HOUR OF PENANCE , BLASPHEMER , SEPTYCAL GORGE ...

On commence les hostilitées car il n'y a pas d'autres termes avec ANTROPOFAGUS (Italie). Un brutal death carré puissant. Il n'y a pas de doute on est dans expandables le dernier film de stallone ! Ça blast, le gratteux maitrise son instrument comme il se doit. C'est technique certes et même mélodique, le mélange est bien réussi et donne quelque chose d'efficace ne cantonnant pas la formation à du gruik gruik sans saveur. ANTROPOFAGUS est une jeune formation (1997) en plein force de l'âge ! Le chant est dans la lignée d'un Glen Benton bourré au whisky. 8/10

On passe à PUTRIDITY (Italie). Ouais c'est bien le genre de nom de groupe qui a un nom entendu des milliers de fois. On reste dans la brutalité intense avec un son déjà un peu plus grave et étouffé ! Le chant est aussi plus grave que celui de PUTRIDITY . Les deux morceaux sont parsemés de passages plus mid tempos me rappelant les groupes de slam ricains. PUTRIDITY est moins accrocheurs qu' ANTROPOFAGUS , les riffs sont plus prévisibles. 5,5/10

Fait suite PRION (Italie), un groupe que je ne connaissais pas jusqu'alors. Faisant toujours autant dans la dentelle que ses compatriotes, la formation se différencie notamment via ce chant limite crié (pas forcément ce que je préfère), et ses riffs beaucoup moins techniques que les deux formations précédentes. On sent une petite touche de trash par ci par là à travers les riffs même si le tout reste tout de même très axé death metal. 4,5/10

Fait suite INFECTED FLESH (Espagne), un one man band cette fois ci accompagné de Seth Van De Loo, le batteur de SEVERE TORTURE derrière la batterie, et non plus d'une boîte à rythme ! La formation est nettement plus axé brutal death gore que les groupes précédents. En effet, le chant de mister Roger ferai presque pâlir celui du chanteur de DEAD INFECTION à titre d'exemple. La qualité de l'enregistrement est bon, les riffs techniques et alambiqués sont là pour nous rappeler que l'on n'écoute pas le dernier Britney Spears. Le seul problème avec INFECTED FLESH , c'est que certes c'est intéressant mais on a écouté ce genre de formation des milliards de fois...5/10

Après tant de brutalité, on continue dans...eh bien la brutalité !!! Ouais je sais c'est original ! Place à MASS INFECTION (Grèce), la dernière formation de ce Split Torso Trauma . Sans doute le groupe le plus intéressant du cd avec ANTROPOFAGUS . En effet, la musique de la formation est carrée, puissante, teinté de mélodies par ci par là. Bien entendu, chant guttural de rigueur ainsi que testostérone dans le calbute. MASS INFECTION vient terminer ce split comme il se doit. Split qui d'ailleurs me donne plus l'impression d'avoir écouté une compil qu'autre chose ! Quoique je suis médisant car tout les titres présents sur la galette sont originaux et non tirés de réalisation antérieur ! 6.5/10

En conclusion, ce split est une bonne surprise, pas dégueulasse, pas non plus transcendant avec des groupes plus ou moins accrocheurs...

Maxtician