La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Stav : Possessed by the Metal soul

STAV - Possessed by the Metal soul

Autoprod', 2010

Black Old school, France

cassette

Venant tout droit d'Alsace, de Strasbourg plus précisément, Stav est un duo féminin/masculin qui forge ses armes dans un Black à tendance plutôt old school. Avec un nom emprunté au norrois et un titre aussi évocateur que Possessed by the Metal soul , Stav ne se cache pas d'entretenir les clichés. Bien au contraire, puisqu'ils affirment eux même les cultiver:\" Les clichés font partie des choses qui nous ont attirés comme bien d'autres vers cette musique, et les cultiver est une chose importante \". Dans beaucoup de cas, le cliché peut être synonyme de manque de personnalité ou de créativité et rend certaines productions médiocres encore plus risibles. Mais, la culture des clichés peut être également un bien bel hommage, et la conservation d'une identité propre. En ce qui concerne Possessed by the Metal soul , la deuxième option semble la plus appropriée.

Par une recette très efficace, Stav ajoute à ce Black old school rappelant les premiers BATHORY (mais encore SODOM et CELTIC FROST par exemple) un punch \"rock'n'roll attitude\", mais aussi cette noirceur propre aux démons norvégiens qui suivirent. Le mélange est explosif! Le premier constat à faire est l'adéquation parfaite du son, ni trop brouillon pour rendre la musique indiscernable, ni trop clean pour perdre de cette essence obscure propre au Black Metal. On est de même de suite frappé par l'aura très sombre qui enveloppe ce même son, une atmosphère particulièrement noire et étouffante qui se dégage de chaque note. Point fort, on échappe à la monotonie grâce à une diversification très réussie, dans les rythmiques pour commencer, mais aussi dans la vitesse des compos (contraste visible par exemple entre le lent et funéraire funeral bitch et RIP bastard , plus rapide quant à lui) c'est surtout au niveau du chant que cela se passe. En effet les deux s'échangent le micro, ce qui donne la possibilité d'entendre également un chant féminin (très réussi d'ailleurs, qui me rappelle Cadaveria d'OPERA IX, en plus écorché, plus grave, plus \"d'outre tombe\"). Bien loin des démonstrations techniques, les soli plutôt simples renvoient par leur style au côté primitif et \"rock'n'roll\" (mention spéciale au solo de Bloody Hell ! Puissant et énergique qui débarque aussi rapidement qu'une claque dans la gueule). A noter également la présence d'une reprise, Ripped from the cross de GROTESQUE, façon Black Metal (donc pas si éloignée de l'originale, puisque GROTESQUE avait déjà un léger côté Black à vrai dire). Néanmoins, Stav lui insuffle son âme et c'est la fille qui l'interprète au chant, avec grande réussite!

Première demo à son actif, Stav signe là un méfait diabolique. Possessed by the Metal soul s'écoute et se réécoute encore et encore avec le même plaisir. C'est un hymne qui ne se célèbre non pas autour d'un grimoire, mais dans un immense brasier, les doigts arborant les cornes du Diable, les cheveux trempés et emmêlés de headbanging frénétique et la bière coulant à flot. Un groupe des plus prometteurs et à suivre de très près.

Jo - 9/10