La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Stelias Storhett : Vandrer...

STELIAS STORHETT - Vandrer...

Northern Silence, 2006

Black metal, Russie

cd

Les grandes plaines enneigées de la Sainte Russie, emprunte mélancolique inhérente aux steppes du Nord...Voilà la première impression que m'avait donnée l'écoute initiale de Vandrer. Stielas Storhett est un one man band venu des confins orientaux du \"Vieux Continent\". Premier album du Russe Damien T.G qui signe sous le label Northern Silence un disque généreux dans sa durée, plus d'une heure, dont deux reprises : Unholy Black Metal de Darkthrone et Eblicket die Tochter des Firmaments de Burzum.
L'oeuvre n'est pas d'une grande originalité en soi, c'est du déjà entendu, tant dans les compositions que dans le hurlement. Les guitares sont mises très en avant au détriment d'une batterie parfois poussive, qui a du mal à faire surface et s'imposer. Un autre bémol, qui celui-là est vraiment désobligeant, est l'offensant gémissement d'une femelle en rut pendant tout le quatrième titre, rappelant une chanson d'un certain Ginsburg...Heureusement des morceaux tels que Gräffin Dämmerlicht et Dieses Eis wird niemals schmelzen font que le skeud mérite qu'on s'y intéresse : le premier étant d'une tristesse déconcertante avec quelques passages acoustiques bien vus. Quant au deuxième, il fait planer un mystère inquiétant pendant toute sa durée grâce aux guitares, lesquelles pour le coup déposent une ombre, presque ein Geist , esprit obscure qui déchaine une foule de sentiments imprécatoires.
L'ensemble reste d'un bon niveau et se laisse largement écouter. A noter l'effort visuel de la pochette et de sa présentation.

mönnos - 7/10