La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Stigma Diabolicum : 6

Autoproduction, 2003 a.b.

Dark ambiant, France

Demo K7

Stigma Diabolicum pratique de l'indus ambiant sado-maso, mais alors pourquoi le chroniquer dans ce zine? Tout simplement par ce que le géniteur à également un groupe de black metal et surtout, à mon sens, cette musique est plus proche du metal extrême que ce que font les groupes de Néo et de Heavy, la philosophie et les sensations y sont similaires. Musicalement, on peut écouter des bruits chaotiques nous berçant (ou nous réveillant, mais cela dépend de vous!), nous rappelant soit le ventre de notre mère, soit l'entrée dans le monde d'Hadès. Difficile de décrire avec précision ces sons qui nous font frissonner, car on croit les connaître mais en faites ils viennent d'un monde ou le désespoir les a plongé dans un univers original, que visiblement seul le créateur connaît. On peut parfois entendre des voix tout droites venues du centre de la terre, ce qui confirme mon idée que Stigma Diabolicum n'a pas été créée sur terre mais bien dans un monde inconnu. Pour ceux qui avaient déjà eu la chance d'entendre les précédents volumes, les compositions sont plus variées et plus complexes, et le son semble transcender le nihil. Mais une chose est sur, lorsque l'on écoute cette musique on ne respire, on ne pense, on ne se comporte pas normalement, on se retrouve dans un monde obscur, le monde des morts? Un conseil: acheter la démo, cela changera des tonnes de groupes de métal qui se ressemblent, mais c'est surtout excellent.

Kharôn