La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Sunn O))) And Boris : Altar

SUNN O))) and BORIS - Altar

Southern Lord, 2006

Drone experimental, USA / Japon

Collaboration CD

SUNN O))) fait partie d'un genre minimaliste et encore plus psychédélique et ténébreux que le funeral doom, le Drone vous fait rentrer dans un abime béant, dans un point de non-retour. Le drone consiste en une répétition nauséeuse de vibrations de sons électriques et lancinants, d'ambiances abyssales avec des guitares au son grave et lent et de basse avec des cordes incroyablement grosses et aussi graves que possible. Le drone nous ouvre dans le seuil d'une expérience inouïe, où la lumière et les ténèbres ne font qu'un, où le psychédélisme et les sons planants et tranchants vont transcender nos âmes. Cette galette \"Altar\" est une collaboration (et non un split) entre SUNN O))) groupe de drone et BORIS groupe psychédélique Japonais, qui donne un mélange chimérique entre le stoner, le funeral doom, l'ambiant et le psychédélisme absolu. Ceci est un album qui mélange les expériences, les couleurs, les sentiments, les perditions; fruit d'une collaboration entre deux formations aussi singulières l'une que l'autre. Cette galette rejette toutes structures métalliques classiques, et mélange les ambiances sombres et les ambiances léthargiques. Ce disque a alors le goût du néant et de l'éternel, de l'infini et du nihilisme. Œuvre, assurément, absente de trouble, porte vers des contrées nues et infinie, sombre, infernal et mélancolique. Tout en étant SUNN O))), et BORIS, \"Altar\" ne fait pas que mélanger les genres, il les viole et les dépasse sans limitation et devient une entité sonore, éclectique, étrange, dénuée, émouvante et batarde. La puissance de la noirceur de SUNN O))) se fait lors de pistes comme \"Etna\" ou \"Blood swamp\" affreusement lentes et pesantes, afin de mieux souligner sa noirceur et son infinité, le néant, comme un écho chaotique, elles s'enfoncent dans la répétition absolue... Sentiment qui s'estompe naturellement et logiquement au fil de la piste et devient infernal comme une porte vers un abime atmosphérique. Il y a aussi \"N.L.T\" au goût ésotérique, obscur et posé, avec des samples énigmatiques, éthérés et froid pour donner une ambiance hostile et étrange. Ataraxique, nihiliste, psychédélique, mais surtout une œuvre personnelle de la vacuité, œuvre émouvante aux dimensions dantesques. Musique travaillée, soulignée, prenante et mystique sous l'apparence de vibrations et de son impalpables, de synthés simplistes, de vagues sonores que l'on inhale et que l'on recrache, et de riffs, rares et primitifs... Cette œuvre est aussi mélancolique, enchanteresse tout comme l'est la piste \"The Sinking Belle\", ballade planante, avec des riffs comme des échos merveilleux et un clavier avec des sons mélancoliques et tristes. Référence ultime et magnifique du psychédélisme sonore et mystique des années 70 avec des groupes comme GENESIS ou YES, accompagnée par la voix très singulière mais personnelle de Jesse Sykes. Ce disque est une expérience unique qui peut avoir des conséquences différentes selon l'auditeur et serait presque quelque chose de malsain pour l'âme encore vierge de toute volupté sonore. Mais je vous conseille absolument de vous enivrez de cet album, sans modérations et embarquez dans le voyage qu'est \"Altar\". Ne revenez pas.

Collaboration entre BORIS et MERZBOW

Lord Of Corpse - 10/10