La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

The Bereaved : Darkened silhouette

THE BEREAVED - Darkened silhouette

Black Lotus Records, 2004

Death metal mélodique, Suède

Album CD

The Bereaved s'est concrétisé une première fois dans une tribute à Blind Guardian, en reprenant l'excellent titre \"Welcome to dying\", de l'album \"Tales from the twilight world\"; inutile de préciser ensuite que le groupe s'y connaît en mélodie. Et c'est une mélodie combinée à la puissance caractéristique des légendaires At The Gates avec l'album \"Slaughter of the soul\" (sorti il y a déjà bientôt 10 ans en 1995) et dans la lignée d'un groupe comme Ablaze My Sorrow (\"The plague\" en 1997), avec cette mélodie très présente et en même temps un côté thrash dans la rythmique. Mais que fait un tel groupe chez Black Lotus, et qui plus est dans ce style si typé scandinave? Et bien, tout simplement, The Bereaved est un groupe suédois et Black Lotus produit de plus en plus de groupes étrangers. Il aurait été en effet intéressant de voir des groupes s'arracher de leur son d'origine: un groupe grec faisant du suédois ou même des suédois faisant du grec, rien d'ailleurs d'impossible quant à l'intégration d'éléments extérieurs, et l'un de ces sons typiques n'est pas supérieur à l'autre, tant ces deux sons sont typés; cependant rien de mieux que les grecs pour le son grec, et que les suédois pour le son suédois. Bien-sûr, le risque est de tourner en rond, mais nos suédois savent bien puiser dans leurs racines tout en modernisant le son, avec par exemple les inévitables synthés. Et attention, car ici ce n'est pas du In flames, donc du très mélodique, ou du Dark Tranquillity donc du plus mélancolique, mais bien du At The Gates époque \"Slaughter of the soul\" (le dernier cd de 1995), repris dans la continuité par Ablaze My Sorrow: du death mélodique très puissant avec un côté trash dans la rhytmique donc et une petite touche dark fort appréciable. Il est vrai qu'à voir le nom de cette formation \"le misérable\", on aurait pu s'attendre à du doom, mais aucun élément de cela ici, si ce n'est une petite touche dark bien évidemment présente. Quand à la production, elle est très bonne, l'album a d'ailleurs été enregistré au Studio Underground (Carnal Forge, Constructdead). Un premier album donc qui se révèle tout à fait efficace, qui s'inscrit dans un style déjà constitué, qui ne mise donc pas sur l'originalité mais sur l'efficacité, et ce avec réussite.

Adnauseam - 8/10