La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Thomas Bel : The Birds Are Still The Monarchs

THOMAS BEL - The Birds Are Still The Monarchs

Annexia, 2008

Ambient sombre et intimiste, France

Album CD

Thomas Bel est un artiste contemporain qui puise dans la musique électro-acoustique. Sa première offrande s'intitule « The Birds Are Still The monarchs ». Toute la musique de Thomas Bel réside dans un mélange sonore épuré et onirique. Originaire de Toulouse, on pourrait dire que cela importe peu dans l'œuvre riche et sincère de Thomas.
En effet dès la première piste « Aube » nous pouvons entendre et ressentir que cette musique est un art tout particulier qui nous transporte de notes hallucinées en paysages hallucinants, c'est-à-dire que chaque note et mesure nous apporte son propre paysage en y mêlant poésie organique et craquements de sons machinaux. Tout cela dans une symbiose méditative et mélancolique. On pourrait donc assurer que la puissance ambiante est telle que les sons produisent une réflexion picturale sur le monde réel. Très calmes et très sereines, les pistes effacent les secondes et arrêtent le temps par sa beauté impalpable. Les silences et notes ont une profondeur telle que l'espace autour de nous pourrait changer à la pointe d'une mesure de Thomas Bel. Cette œuvre est donc délicieusement impudique, les structures des compositions sont originales et les mesures se superposent et se succèdent naturellement, comme une volupté que l'on accueille de façon inhérente. Par ailleurs, la voix de Thomas Bel se fait rare mais se juxtapose aux nappes sonores avec perfection. Les paroles sont égales aux timbres de voix : fragiles, volatiles et douces. Les ambiances quant à elles sont complexes et travaillées comme par un architecte; tantôt très fragiles et mélancoliques, tantôt sereines et luxueuses tantôt sombres et douloureuses. Les différents paysages sonores de Thomas deviennent alors au fur et à mesure de l'écoute tout un monde que l'on explore avec curiosité, afin de pouvoir dénicher les modulations de la réalité que Thomas propose par son expérience sonore et avoir un autre regard, aiguisé et profond.
Par tous les instruments que Thomas transforme en une rumeur, son œuvre nous déshabille sensuellement. C'est une poésie triste et sereine que cet artiste de talent nous offre avec sincérité. Je conseille à tout lecteur de cette chronique d'écouter de telles merveilles qui murmurent quelques beautés aguicheuses et nous poussent dans des profondeurs abyssales. Unique.

Lord Of Corpse - 9/10