La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Throneum : Deathmass of the Gravedancer

THRONEUM - Deathmass of the Gravedancer

Displeased Records, 2007

Raw BM/DM, Pologne

Album CD

Ces vieux briscards de l'UG polonais sont assez peu connus en France, alors qu'ils alignent une discographie impressionnante de pas moins de 17 productions depuis leur formation en 1996, parmi laquelle on trouve 3 albums. Réduit depuis à un duo, leur pouvoir de nuisance n'en est pas pour autant amoindri avec ce quatrième assaut : pétri dans le creuset du metal brutal des années 1980/90, ses influences majeures et variées vont de Sodom et Beherit à Possessed, en passant par les suédois de Merciless. Throneum a su en retirer ce qu'il a de plus putride, déjanté et sombre pour accoucher de \"Deathmass of the gravedancer\" ; ok, la production est « raw », et cette une gangue de crasse sonne terriblement « old school » ; la voix et la section rythmique écrasent un peu le son des gratt'. Mais ces 8 titres (plus une outro) bourrinent souvent à fond les ballons, avec des textes en anglais, bien sataniques et basiques. Quoique certains morceaux lèvent plus le pied vers la moitié du CD, comme si Throneum laissait un peu de répit à l'auditeur implorant la pitié. d'ailleurs, n'ayez crainte, la purée ne dure que 35 minutes au total ! les fines bouches serotn déjà parties en courant bien avant. Cette sincère radicalité s'est bien perdue de nos jours, même si certains groupes tentent de la raviver. Car telle est l'unique ambition de Throneum : rappeler ce que doit être la black metal à l'aune d'antan. Production et artwork font d'ailleurs parfaitement corps avec ce programme musical, et l'on reconnait du premier coup d'œil la « patte » de l'artiste Chris Moyen dit \"THORNCROSS\", avec ses dessins infernaux typiques en noir et blanc (Bestial Mockery, Beherit, Goatvomit, etc) ; ce dernier est interviewé dans nos pages, d'ailleurs. Throneum ? No compromise : 100 % agressif !

Turannos - 07/10