La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Tiamat : Judas Christ

TIAMAT - Judas Christ

Century Media, 2002

Dark metal atmo, Suède

Album CD

Tiamat est un groupe hors norme. Non pas que sa musique soit incompréhensible. Loin s?en faut : chaque album laisse transparaître des influences claires. Mais le parcours est étrange. Le groupe ne reste attaché à aucun style, n?invente rien de totalement neuf, et reste pourtant toujours honnête. Je dis le groupe mais il serait plus juste de dire Johan Edlund : chanteur, guitariste, compositeur, concepteur graphique, que l?on a vu tour à tour en maquillage black, en personnage romantique, en moine bouddhiste bariolé et aujourd?hui?Sur le poster de la version bonus limitée de ce « Judas Christ », notre homme s?affiche (mais doit-on l?afficher ?) le crâne chauve, couvert d?un chapeau texan, avec, sur les épaules, une veste de velours et au coin de la bouche, un sourire ironique. Voilà ce qui marque cette musique, une ironie décadente (aidées par les drogues ??) mais créatrice. Le groupe voit son line-up augmenté de Thomas Petersson, le second guitariste des débuts, qui vient agrémenter un album très pop, entre Pink Floyd et The Sisters of Mercy avec une chanson « tube », « Vote for Love », aux odeurs de Cramberies - ??? -, de solos rares mais très bien posés. Alors, me direz-vous, rien à voir avec le métal. Peut-être. Il se peut que Tiamat n?ait jamais fait de métal mais l?ait simplement utilisé comme expression artistique. Derrière une musique entraînante, les textes et l?esprit sont égaux à eux-mêmes, c'est-à-dire très sombres. A un point tel qu?en bonus vous pourrez avoir le droit à des chants enregistrés dans la cuisine de Johan Edlund et mixés sur des rythmes trip-hop. Le maître se veut donc traître (Judas) et prophète (Christ) à la fois. Une seule question : qu?inventera-t-il la prochaine fois pour nous dérouter ?

Matt