La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

TÖrr : Armageddon

TÖRR - Armageddon

Multisonic, 1990

Black thrash metal, République Tchèque

Album LP

Törr est un groupe de black/thrash metal appartenant à la vague de black metal qui apparut dans le courant des années 80, suivant les pas de Bathory, Venom et Celtic Frost. Seulement Törr est fondé en 1977, ce qui en fait le tout premier groupe de metal extrême au monde, en tout cas sur papier, parce que ces gros malins ont mis 10 ans avant de réaliser leur première démo... Bien que ses membres aient déjà signé la toute première démo de black thrash en 1983 avec 666. Jusqu'en 1990 où le label Multisonic signe enfin le premier album « Armageddon ».

On rigole bien face aux accoutrements des trois musiciens combinant le style de Venom avec des grosses nike-air blanches ; la pochette est moche en général et témoigne un évident mauvais goût. Mais je vous rassure, ça s'arrête là, et je vous le dis tout de suite : nous avons affaire à de la bonne musique.
Törr est dans sa structure une copie conforme du style de Celtic Frost, cependant plusieurs éléments importants différencient les tchèques des suisses.

A commencer par un guitariste aux talents prodigieux, ses solos de guitares sont époustouflants, techniques et même maléfiques ! On attend le solo comme la cerise sur le gâteau de chaque piste. Ensuite, la froideur de la voix, qui ne suit pas le modèle classique du beuglement, mais optant pour des paroles compréhensibles (pour l'oreille bien sûr, je ne comprends rien au tchèque) sur une voix très sombre mystique. Pour finir, là où Celtic Frost devenait lassant par la crudité et la répétition de ses riffs, Törr inclut de nombreuses intros au synthé pour mieux faire passer la pillule : le résultat est garanti positif. Törr y fait passer son humour, comme les cris de jouissances d'une femme qui répond au beat de la batterie, ou encore la foule applaudissant à la fin d'un morceau, pour finir sur le son d'une chasse d'eau tirée !

Törr s'en sort de façon magistrale, rendant hommage à Celtic Frost (structure des riffs) et Venom (l'intro à la guitare du troisième morceau est celle de « Teacher's Pet ») tout en ajoutant son petit grain de sel là où y faut et quand y faut. Le résultat n'est pas aussi effrayant qu'un Master's Hammer, ni aussi original qu'un Root : le style de Törr s'apparente plus à du Dark Thrash qu'à du black Thrash à proprement parler. Cependant on prend beaucoup de plaisir à écouter cet album. Vous auriez Törr de vous en priver ( ho ho ho) !

Jolly Jumper - 8/10