La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Uaral : Laments

UARAL - Laments

Octagon Music Group, 1998

Folk / Doom metal, Chili

EP

La scène underground de l'art noir semble n'avoir aucune limite. Ses richesses éparses émergent des quatre horizons. En effet, Uaral fait partie de ces entités étonnantes qui viennent de contrées improbables pour le style orchestré. Le Chili est au service de cette musique qui distille Folk et Doom Metal. La nature et ses effets sur l'homme semblent en être l'inspiration.
Cet EP crée en 1998 ne comporte que cinq pistes qui, néanmoins sont remplies de merveilles. Dès l'introduction, l'auditeur est plongé dans la quintessence de l'univers du groupe. Une nature sauvage, battante de pluie sous un silence poétique. Puis un loup hurlant dans cette symphonie primitive. De la nostalgie. Puis la voix d'un homme, dans une dualité évanescente entre l'homme et la nature, qui se tait impitoyablement. La suite est la concrétisation de l'introduction. La musique de Uaral est une musique de dualités et de tiraillements. Les compositions jouées vacillent entre les émotions et les sons. Le socle de ce Laments reste clairement ces guitares sèches rappelant un certain Kveldssanger Ulverien. Emanant des mélodies comme éthérées d'une nature onirique, les arpèges donne une envolée presque divine à l'auditeur, fait de silences et d'échos. Une mélancolie certaine s'en échappe, sous une profonde méditation. Le reste de l'orchestration dramatise cette musique déjà fragilisée : orgues timidement tragiques et de courtes lignes de guitares électriques ajoutent cette part d'apathie dans cette ode céleste. Mais se sont les voix qui donnent ce réel aspect Doom à la musique. En effet, le vocalisme est tantôt, plaintivement criard comme le ferait DEINONYCHUS, tantôt, gravement saturé comme le ferait SHAPE OF DESPAIR; offrant ainsi une dépression sincèrement amère dans ce déluge de majestés.
Ce sont donc des flux de romantisme noir qui alimentent avidement cette formation chilienne. Sans cesse tiraillé entre la beauté de la nature et les chagrins profonds du tréfond de l'Homme ; ce jeune groupe est une perle de l'art noir par sa diversité et la complexité des émotions qu'il procure. A la hauteur des groupes norvégiens, Uaral est une ode qui inspire profondément. Une méditation terrible.

Lord Of Corpse - 8/10