La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Vehementer Nos : Vehementer Nos

VEHEMENTER NOS - Vehementer Nos

Osmose productions, 2007

Black metal atmosphérique, France

Album CD

Voici l'album d'un groupe français de black expérimental qui a débuté sa carrière en 2000. Vehementer Nos, c'est un binôme de musiciens (A.M. et Engwar) aux influences très baroques, qui savent mêler et coordonner puissance et mélodie.
Après avoir sorti plusieurs démos, ils se décident finalement à prendre les devants en 2005 en enregistrant l'album dont il est ici question. Dix mois de travail d'enregistrement et de mixage sur leur propre matériel, puis ils passent en studio professionnel. Là, ils se décident à démarcher, et pressent cent exemplaires de démo afin de les soumettre à l'écoute des labels.
Finalement très adeptes de l'authenticité black, ils ne lésinent pas sur les critères de distribution : une signature chez Osmose , et une édition vinyle en cours.
Esthétiquement parlant, la sobriété est ici de rigueur: un camaïeu sanglant de rouge et de noir illustre une pochette aux allures de ténèbres en expansion...un ciel d'Apocalypse, celle là même qui emporte le son lent et lyrique dans des envolées cataclysmiques. En effet, la spécificité de cet album réside dans l'alternance de passages lents, furtifs , avec des séquences survoltées et agressives. Le dualisme est de rigueur, ainsi que les multiples face à face.
On a cette impression de se retrouver dans l'esprit d'une âme torturée, sous l'emprise de pensées antithétiques et angoissantes. Cette souffrance est électrisante. Concrètement, elle se traduit par une rythmique difficilement définissable: des arrêts, des reprises fulgurantes, des sons étouffés et une sensation d'éloignement... des souffles, des lueurs d'espoir. Où donner de la tête ? C'est bien ça, on est dans le corps de l'Angoisse. Mais l'esprit reprend le dessus. On se ressaisit. La vie existe, on se confronte à elle. La musique devient alors douce et apaisante. Le rythme redevient régulier, le tracé de l'électrocardiogramme aussi.
Un impératif est donné au chant : transmettre les bonnes émotions au bon moment, et non hurler pour coller au style BM. Cela aboutit à une alternance chant hurlé black râleur/chant clair soupirant.
Brutalité, symphonie, poésie : au départ, on peut penser que Vehementer Nos joue sur tous les terrains pour plaire au plus grand nombre. Il n'en est certainement rien. Les quatre titres qu'ils nous offrent n'ont rien d'un patchwork.
La musique du groupe joue la carte de l'originalité, ce qui en fait un être à part de la scène black metal.
Si l'album a mis tant de temps à voir le jour, cela est peut-être dû au concentré de sensations qu'il renferme. Car il est laborieux de décider comment le mal-être prend forme musicalement.

Myrha - 7/10