La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Vomit : Still Rotting

VOMIT - Still Rotting

Lyderhorn/The Past is Alive, 2007

Death metal old-school, Norvège

Best-of/Compilation

Dans la série : \"Je suis norvégien, avant-gardiste, extrème, et personne ne me connaît\", Vomit est le meilleur exemple. La date de formation de Vomit coïncide quasiment avec celle de Mayhem, ces derniers étant alors les groupes les plus extrèmes des froides contrées de Norvège(666 ayant abdiquer trois ans plus tôt). Les deux groupes se sentiront alors assez rapprochés, du fait qu'ils sont uniques en leur genre(ici le death metal, rappelons le) et qu'ils viennent de la même ville, aussi quelques étroites collaborations naîtront entre ces deux groupes, Kitill et Torben remplaceront respectivement Manheim et Maniac en 87 chez Mayhem.

Mais ne soyons pas bordés d'illusions, le destin de Vomit n'est pas aussi glorieux que celui de Mayhem, au contraire, Vomit fût en quelques sortes le sacrifices nécessaire à l'avant-gardismes d'Euronymous et ses potes, car si ces gaillairds avaient sorti un album en temps et en heure, je ne suis pas si sûr que Deathcrush aurait vraiment été le truc le plus extrème et branché de l'époque...
Mais soit, après une démo et trois rehearsal, les trois musiciens retourneront pourir en enfer, pour des siècles et des siècles...

Mais ce groupe tomba-t-il réellement dans l'oubli jusqu'à cette compilation? Pas vraiment, en réalité Fenriz ou encore Neddo (Cadaver) citèrent plus tard Vomit comme leurs influences la plus fortes, Euronymous lui-même, en souvenir du bon temps et en remerciement, vendra la démo \"Rot In Hell\" en split cassette avec \"Pure Fucking Armageddon\" dans son célèbre magasin \"Helvete\". Un split bien inégal, quand on compare le grand talent de Vomit avec la bouse qu'est \"Pure Fucking Shit\".
Mais pourtant le groupe resta pourtant anonyme pour bien des gens, la mode du death metal commençait à s'estomper et le black metal faisait fureur, on laissai moisir ce projet méconnu (même si en 96, deux membres formèrent un autre groupe) jusqu'à l'année passée, quand sortit ce \"Still Rotting\" au nom révélateur. Intégrale de tout les enregistrements studios du défunt projet, ce vynil est un puit à head-banging, des compos d'une efficacité irréprochable, le tout dans un artisanat digne d'Oxfam, aucune retouche n'ont été faites à l'ordinateur sur les enregistrements, le tout est 100% original, pour le plus grand plaisir de tous, je vous le garantit!

Mon Dieux, qu'est-ce que Vomit serait aujourd'hui si il avait suivi le chemin de Darkthrone, d'Immortal ou de Thou Shalt Suffer (pre-Emperor), une merveille sans doute... Mais le temps n'est plus aux regrets, alors profitons de ce Still Rotting sans modération et rendons leur hommage comme il se doit!

Jolly Jumper - 7.5/10