La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Watchmaker : Erase from the memory of man

WATCHMAKER - Erase from the memory of man

Willowtip records, 2005

Death/grindcore, USA

Cd

Bonne surprise après plusieurs écoutes, je me rends compte que cet album ne dure que 26 minutes. La notion de relativité a encore frappé. Parce que cet album est tellement intense et bien foutu qu'on a l'impression qu'il dure largement 15 minutes de plus. Pas la peine de venir chercher calme et douces mélodies qu'on laissera volontiers à tous ces groupes à chanteuses de merde. Ici tu vas en prendre plein la gueule pendant moins de 30 mn, mais de manière ultra concentrée. D'ailleurs ce genre d'album va s'adresser à 3 types de public : hardcore, death et grind. Hardcore pour la fureur étouffante et l'énergie qui dégueule de partout. Death pour l'alignement de riffs ultra efficaces et certaines rythmiques bien plombées. Grind pour la vitesse d'exécution, l'emballement totale de la machine avec des enchaînements rapides de riffs et de morceaux courts. Production impeccable surtout pour les grattes ultra présentes et tranchantes et les voix criardes, qui légèrement en retrait, sont tout sauf casse couilles. Véritable presse purée cet album s'écoute et se réécoute sans déplaisir, car même si la brutalité est omniprésente on ne se lasse pas grâce aux structures misant tout sur l'efficacité mais pas sur la linéarité. A noter un superbe lay out bien noir, histoire de s'enfoncer encore un peu plus dans la violence malsaine du groupe. Excellent album.

Dr J. - 8.5/10