La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Wintercult : Neverending Selfhatred

WINTERCULT - Neverending Selfhatred

Auto-Production, 2010

Black dépressif, Russie

CD

Ca sonne déjà pas \"cliché\" comme nom... Mais je suis certain que pour 2 simples raisons, très peu d'entre vous connaissent ce one-man-band. Pour commencer, S.W. membre unique et permanent russe, a formé ce jeune projet en 2010. La deuxième raison étant que c'est une démo limitée sortie en 2010. On pourrait même en rajouter une troisième, en constatant le mal que j'ai eu pour glaner quelques maigres infos sur Wintercult. Passons au contenu musical. J'ai pu lire quelques zines qui catégorisaient ce groupe dans un registre ambiant/black. Je ne suis pas totalement d'accord. C'est du pur black dépressif suicidaire (c'est plus effrayant, héhé) ! La différence est moindre, je vous l'accorde. Mais avec Wintercult on se rapproche plus du black misanthropique à la WIGRID, que de l'ambiant/black à la MARBLEBOG par exemple. Les parties guitares véritablement lugubres et monotones, m'ont fortement rappelées l'art sombre de XASTHUR. De même pour la b-à-r très en retrait mais non négligeable. Bonne alternance des passages mid-tempos avec d'autres plus rapides, un peu comme chez la référence américaine précédemment citée. La basse, bien dans les graves, renforce ce climat de folie grandissante. Seul petit bémol, la voix. On sent bien que le vociférateur essaie de copier les hurlements plaintifs et terriblement morbides de BURZUM. Mais on ne possède pas tous les performances vocales de Varg Vikernes . Et ça peut devenir insupportable à écoutes répétées, mais comme cette démo ne dure qu'une demi-heure, on lui pardonne. Le son est plutôt bon et correspond parfaitement à l'ensemble. En bref, ne vous attendez pas à une énième copie de XASTHUR, WIGRID ou BURZUM en moins bien car ce n'est pas le cas ici. Ce compositeur multi-instrumentaliste maitrise son sujet, mais ne révolutionnera pas le style pour autant. Une bonne auto-production que je recommanderais surtout aux connaisseurs de black dépressif qui sont plus portés sur l'atmosphère déployée que sur la technique musicale. Un dernier petit mot sur la magnifique pochette en papier glacée très \"pro\". Chose tellement rare pour une démo que ça a le mérite d'être souligner. Un groupe à surveiller.

Benphegor - 7/10