La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Le metal reconnu comme handicap par la Suède

Roger Tullgren

Delirium

Un fan de heavy metal suédois a obtenu, en 2007, la reconnaissance officielle de ses goûts musicaux comme un handicap et d'obtenir une prise en charge par l'Etat.

Roger Tullgren, 42 ans, de Hässleholm dans le sud de la Suède a juste commencé à travailler à mi-temps comme plongeur dans un restaurant local. Du fait que le metal domine beaucoup d'aspects de sa vie, les Services de l'Emploi ont accepté de prendre en charge une partie de son salaire.

L'intéressé déclare : « J'ai essayé depuis 10 ans de faire reconnaître ceci comme un handicap. J'ai parlé avec trois psychologues et ils ont finalement admis que j'en avais besoin pour éviter comme cela devienne une discrimination ».

Roger Tullgren a découvert le metal en 1971 quand son frère aîné a ramené à la maison un album de Black Sabbath. Depuis, rien n'a plus vraiment changé pour notre métalleux de 42 ans, cheveux longs noirs, tatouages et accessoires à tête de mort. Il a déclaré avoir assisté à plus de 300 concerts au cours de l'année 2006 et évidemment son travail en a souffert. Cela a fini par agacer son ancien employeur et il a été licencié.

Les discussions avec les psychologues ont cependant porté leurs fruits : Roger a signé un document établissant que son goût pour le metal est un handicap. D'après l'intéressé le document aurait la teneur suivante : « Roger ne peut s'empêcher de se présenter dans un style heavy metal. Cela le place dans un situation difficile sur le marché de l'emploi. Dès lors, il a besoin d'une aide financière ». Ainsi il peut le présenter lors des entretiens d'embauche et faire l'entretien dans son look habituel.

Son nouveau patron le laisse aller à des concerts tant qu'il rattrape le temps perdu au travail à d'autre moments. Il est également autorisé de s'habiller comme il veut et de passer du metal dans la cuisine. « Mais pas trop fort quand il y a des clients ».

La décision des Services de l'Emploi provoque évidemment des remous au sein de la communauté scientifique. Interrogé sur le sujet, un psychologue de Stockholm se dit surpris et estime : « Ceci est extrêmement bizarre. A moins qu'il existe un autre raison derrière, c'est absolument impensable que les Services de l'Emploi aient pu accepter. Si quelqu'un est accro au jeu, on ne va pas l'envoyer sur les champs de course. On soigne les dépendances, on ne les encourage pas ».

Henrietta Stein, qui représente les services de l'emploi dans la région de Skåne s'interroge également : « un intérêt purement musical n'est pas suffisant habituellement pour obtenir un complément de salaire. Les dossiers sont certes confidentiels mais on sait qu'en général il y a toujours une sérieuse raison médicale bien documentée ».

Roger est pour l'instant bassiste et guitariste dans deux groupes de metal et indique qu'il reçoit énormément de réactions positives pour avoir osé être lui-même. « Certains disent que je devrais grandir et écouter d'autres types de musique mais je ne peux pas. Le Metal est mon mode de vie » conclut-il.

Pour ceux qui veulent le retrouver, Roger est sur MySpace.

http://www.thelocal.se