La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Vendre une jambe amputée, c'est tout un art

Delirium

Finalement, John Wood a récupéré sa jambe. En 2004, cet Américain victime d'un accident d'avion est amputé au-dessus du genou. Il conserve alors la pièce sectionnée, car il veut être enterré avec. Remisant le bout de jambe embaumé dans un fumoir à viande portatif, il laisse le tout dans un garde-meuble. Mais, après plusieurs défauts de paiement, la société de stockage met le fumoir aux enchères. Découvrant la relique, l'acheteur Shannon Whisnant, remet la trouvaille à la police. Après enquête, celle-ci envoie la pièce d'amputation dans un salon funéraire où M .Wood pourra la récupérer. Entre-temps, M. Whisnant a fait quelques profits en transformant le fumoir en attraction. A raison de 3 dollars par adulte et 1 dollar par enfant, les curieux peuvent inspecter l'objet...vide. Or Halloween approche, et M .Whisnant réalise qu'exposer la relique serait nettement plus rentable. Mais le salon funéraire refuse de la lui confier. En désespoir de cause, il propose à M. Wood une garde partagée du bout de jambe et un intéressement aux bénéfices. Refus de l'amputé. M Whisnant menace d'intenter une action en justice, puis jette l'éponge. En appelant la police de Maiden pour se débarrasser de l'objet, il a renoncé à ses droits de propriété, a expliqué un gradé au Los Angeles Times.

Courrier International, 25-30 octobre 2007