Pandora – 6[66]

2004

46 pages A4
Imprimé (noir & blanc)
En français

Belle longévité pour ce zine français exclusivement tenu par Morgwen, qui me semble-t-il officiait en tant qu'électron libre sur des webzines tels que Imm3moria ou Mezdoun. Le sommaire contient quelques interviews (MERRIMACK, ETERNAL MAJESTY, CALLICLES, MEZDOUN / DUAËL, le rédacteur de Eunolie, un bouquin traitant du black parisien - youpi) dont on aura vite fait le tour, les questions restant assez génériques. Ça permet de se faire une idée correcte des intervenants, mais rien de transcendant de ce côté là. En résulte un oubli absolu des propos aussi lisses et nettes que le rebord de mes chiottes. Pas de chroniques, mais quelques articles superficiels sur le celtisme et sur un peintre (Hans Grien Baldung) ; curieusement ce sont ces articles là qui m'ont le plus intéressés, et qui ont au moins l'intérêt d'éveiller un soupçon d'ombre de curiosité pour aller chercher plus d'infos à propos de ce qui est rapporté. Et pour finir deux textes pas folichons et un poème qui ne sert à rien. Ce qui m'a fait marrer c'est l'abondance de photos banales ou inintéressantes (en plein milieu une espèce de goth maquillée à la truelle m'interpelle toujours par son regard d'huître), de montages photoshop moisis et de dessins hideux, mais tous affublés d'un joli copyright. Non mais sans déconner, vous croyez sincèrement qu'on va vous voler vos œuvres? Arrêtez de vous la monter en béchamel et redescendez sur terre. Le zine est rapidement lu, trop à mon goût, notamment du fait que c'est écrit gros, la mise en page est standard et aura vite fait de faire passer votre relevé d'impôts pour une riche enluminure moyenâgeuse. Pas convaincu, et donc pas eu l'envie d'en acheter d'autres (y'en-t-il eu seulement après?).

Dr jabuse