La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Le métal, musique idéale pour se suicider?

Musique

Encore un message édifiant reçu dans notre boite E-mail. Le culot du gars m'enjoint à vous le faire partager :

« Subject: Demande d'aide
Voilà. Je souhaiterais me suicider, et j'ai entendu dire que des messages subliminaux contenus dans des disques de Harde Rock (NOTEZ LA FAUTE D'ORTHOGRAPHE!!!) pourraient m'y aider... Pourriez-vous m'indiquer quels sont ces disques afin que je les utilise pour me suicider. D'avance merci, Jean Salaison »

Ma réponse, du tac'o'tac !

« Bonne idée! Le problème est que les messages subliminaux ne sont pas si courant que cela dans le métal, car ce sont les médias pourris (chrétiens ou tout simplement ceux attirés par l'audimat) qui disent cela pour discréditer cette musique que nous aimons tant! En fait, les textes traitant du suicide sont nombreux mais poussent justement les gens a réfléchir plutôt que passer a l'acte, je pense tel "mandatory suicide" de slayer. Le suicide le + célèbre c'est fait au USA sur "beyond the realm of death" de judas priest, qui est le groupe qui a essayé le subliminal en premier; mais les titres avec cette technique ne poussent pas au suicide; l'un d'eux disait juste: "i ask him a peppermint" (je lui a demandé un bonbon a la menthe!) au lieu du célèbre "do it" dont on les accusait... donc, je ne peux pas trop t'aider... stay insane! kill god instead of you! “

NDR : Encore un « fils des ténèbres » avoisinant bien les 14 ans, ou plus sournoisement, un suppôt anti-métal qui entendait se renseigner directement à la source, pour mieux baver sur notre musique préférée ensuite ? Dans les deux cas, ma réponse l'aura mouché, je l'espère !

Autocrator, sept 04