La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Les langues de pute

Musique

Faire circuler des rumeurs et ragoter dans le dos d'autrui est un phénomène vieux comme le monde. Toujours désavoué et démenti par les gens, le commérage occupe pourtant nombre de personnes qui s'ennuient et essaient ainsi de combler leur propre vide existentiel ; pour preuve, il fait même vivre grassement des journaux nauséabonds qui en ont fait leur fond de commerce ! C'est particulièrement vrai dans le milieu métal, pour son plus grand malheur ; il semblerait qu'il s'agisse même du sport favori du métal français... Mettons-nous plutôt dans la peau d'une "langue de pute" le temps de lire cet article. Cette personne monde aura toujours quelque chose à colporter sur le dos d'un musicien, d'un groupe, d'une association ou médias.

"Combien de musiciens vendant des centaines d'albums alors qu'ils ne sauraient même pas jouer de leur instrument ! Mieux, tant de groupes "vendus" osent jouer en concert, ce qui n'est pas underground du tout. D'ailleurs, des métalleux n'ont pas tous les cheveux longs ! Des trends comme cela polluent la scène si bien représenté par des gens comme moi ! Sans compter ce zine local pourri (même pas en papier glacé et quadrichromie comme Metallian !) qui ose les soutenir ! Moi, je ne ferais jamais un fanzine ou un webzine, et pas seulement parce que je ne sais pas écrire sans faire dix fautes à la ligne : simplement que tous ces groupes français ne méritent pas mon soutien !

Mais QUI ose donc baver ainsi dans le dos des gens? Certainement pas nous ! Nous ne sommes pas jaloux du tout que des groupes se forment toujours sans nous, nous qui ne savons pas du tout jouer d'un instrument, par flemme ou couardise. Que des groupes sortent des démos, c'est très bien, mais ne nous sentons pas obligés de les soutenir en leur achetant. Mieux vaut garder ses thunes pour des "vrais" groupes, écoutés à la borne de la FNAC ou chroniqués dans Hard'n'Heavy. Ou pour se payer un paquet de CD-r afin de graver des Mp3 téléchargés illégalement...

On se plaint tout le temps qu'il n'y a pas de concert de métal dans notre ville, mais nous préférons garder notre énergie pour le jour ou Metallica ou Iron Maiden se déplaceront dans notre bourgade spécialement pour venir nous voir. C'est vrai, une entrée à 4 Euros avec une conso gratuite, c'est naze. Mieux vaut payer 45 Euros pour un "vrai" groupe, du moins en théorie, car j'hésiterais sûrement à sortir cette somme le jour venu ! En attendant, tous ces p'tits groupes nazes qui polluent la scène tous les samedi soirs dans les bars ne méritent pas qu'on aille les voir... Comme je le dis toujours, groupe local = groupe pourri. Chose étonnante, des groupes issus de notre ville décrochent parfois des contrats... Pourquoi eux et pas nous, d'ailleurs ? Peut-être parce qu'on n'a pas de groupe !

Dans ce cas, ces groupes qui réussissent ont vite la "grosse tête", et se prennent pour des stars : ils n'écoutent jamais nos critiques forcément constructives pour les aider à progresser encore ; ils refusent de boire un coup avec nous, alors qu'on les a toujours démonter par derrière depuis leur début pour leur faire de la pub ! C'est un peu grâce à nos ragots qu'ils existent, tout de même. On aimerait démonter leur travail et copiner un peu en même temps (une bonne "langue de pute" est toujours un peu "lèche-cul", attitude nécessaire s'alimenter en ragots à la source!), et eux se bornent à nous ignorer ! Ils ne sont "pas sympas", c'est un fait. Il faut que cela se sache : untel aurait dit cela au frère de la belle-sœur d'untel, preuve que c'est vraiment un "connard"... moi je préfère le vrai honneur véritable que j'ai lu dans le "Seigneur des Anneaux" : il faut m'insulter en face, même si je le prendrais très mal et que cette règle ne s'applique pas à moi ! Bref, je hais ces "stars" qui font 1000 bornes pour jouer dans un bar hasardeux et toucher 50 Euros de cachet ! Toutes ces bières gratuites qu'ils boivent et toutes ces gothiques lubriques qu'ils vont tirer à la chaîne me fait crever... de jalousie ! Par contre, j'ai énormément de respect pour Axel Roses et Motley Crüe, ce sont de VRAIS rockeurs, eux !

D'ailleurs, les gens qui réussissent dans le métal sont par essence des "pourris". Le top serait d'être comme nous : ne rien tenter, donc ne rien réussir, être un looser, un parasite permanent, un glandeur né. Ca, ou moins, c'est la vrai vie d'un ultra-rebelle métalleux fan de Cradle. Je ne tire aucune frustration de n'être que l'ombre de moi-même, c'est-à-dire un gars superficiel qui ne vit qu'à travers la vie des autres. La musique métal est faite pour moi, le super-rebelle qui-sait-tout mais ne fait rien (à part dénigrer le travail d'autrui). Car tous ces groupes, ces médias, ces organisateurs ont peut-être travaillé dur pour arriver à faire vivre le métal. Mais ce n'est pas cela, le "vrai esprit" du métal, selon le crétin que je suis : si je voulais bien me prendre en main au lieu de baver dans le dos des autres, je produirais un album fulgurant et novateur en tout point, dans ma cave underground, le "Killer666 studio". De là, un boss de label en cigare viendrait taper à ma porte ; ce chanceux aura entendu parler de mon talent malgré mon caractère ultra-underground ; et là, j'hésiterais entre lui faire plaisir et signer, ou bien être fidèle à mes convictions : "Fuck the commerce", lui répondrais-je finalement... Car presser une démo à 200 exemplaires, c'est la porte ouverte au rayon CD de Carrefour, c'est bien connu... Depuis que j'ai décidé de le clamer dans toutes les soirées ou j'ai encore droit de cité..."

Il est temps de conclure. En définitive, les langues de pute sont souvent doublées de mythomanes pouilleux, ce qui leur permet de broder et baver à l'infini sur les gens qui vont vivre avec sincérité le métal extrême. Ces gens sont seuls et malheureux, en fait. Le problème est qu'ils ridiculisent et tuent la scène sans s'en rendre compte, d'ailleurs ; l'unique avantage que je vois à l'existence de ces crevures se résume en une phrase que je répète souvent : "toute pub, même mauvaise, est bonne à prendre" ! le nom de votre groupe/zine/asso sorti de ces gueules à l'haleine fétide aura le mérite de circuler un peu plus ! Ne tuez pas ces larves : laissez-les pourrir tranquillement, elles peuvent servir un minimum ! Que celles qui m'entourent dans ma brave ville d'Annecy se reconnaissent !

Autocrator