La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Mayhem banni dans certains pays

MAYHEM - Freezing Moon / Jihad

Musique

Suite à la récente interdiction que le groupe s'est vu infliger de se produire sur le sol polonais, le chanteur Attila a souhaité faire un communiqué, que voici dans son intégralité :

" Un gouvernement facho-religieux d'Europe se cache derrière une façade démocratique !
Il y a quelque temps, MAYHEM devait jouer en Pologne. Nous étions très enthousiastes à l'idée de proposer un super concert à nos fans polonais ! Le gouvernement de ce pays ne nous avait avertis d'aucune exigence, règle ou ligne de conduite au préalable. Ainsi, pensant que tous les détails étaient réglés, nous avons préparé tout notre matériel et notre décor de scène. Or, la veille du show, on nous a informés que le gouvernement polonais nous interdisait de nous produire sur le territoire ! Et ceci sans la moindre déclaration officielle ou explication !
En analysant la situation, nous nous sommes aperçus que nombre de journaux polonais clamaient que cette décision était purement politique, dans la mesure où les élections polonaises approchaient. Il semblerait que politique et religion soient étroitement liées dans ce pays. Serait-ce une nouvelle forme de dictature religieuse et d'inquisition ?
Il va sans dire que ceci a causé une grosse perte existentielle et financière au groupe et aux organisateurs. Sans parler des centaines de fans spoliés qui avaient acheté leurs billets en prévente.
Combien de temps encore devrons-nous subir ces régimes politico-religieux et dictatures malades, tordus et faux-jetons ? Comment un simple groupe de metal peut-il être considéré comme un grave danger pour un gouvernement et ses citoyens ? Ceci démontre bien la faiblesse de la “ démocratie ” polonaise.

J'ai grandi dans un ancien pays communiste comme la Pologne. Je me souviens comment l'histoire officielle a “ changé ” du jour au lendemain. Je me souviens du chaos et de la confusion que cela avait causés dans l'enseignement scolaire, et dont j'ai pris conscience durant mes examens de fin de lycée en 1988.
Ce monde est complètement bousillé et hypnotisé ! Nous traversons tous une vie entière de mensonges ! Je sais que mes amis polonais comprennent et se sentent concernés par ce que je raconte. Le groupe de metal hongrois Sear Bliss m'a récemment appris qu'un commando de policiers armés et cagoulés avait fait irruption quelques instants avant le début de leur concert en Pologne !

Il faut que quelqu'un réagisse. Nos seules armes sont nos instruments de musique, mais ils ripostent à coups de mitraillettes ! Je n'ai pas peur des prêtres et des hommes politiques ! Jusqu'où cela ira-t-il ? Où est passée la liberté de parole, d'art et de culte ? Peut-être dans le cul du pape ? J'aimerais dire au Premier Ministre de la Pologne et à son gouvernement de nous lécher le cul et d'aller se faire foutre !
Attila ".

Vocaliste de MAYHEM