La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Pour ou contre le piratage? La suite !

Musique

CD

Je suis fan de metal extreme depuis une dizaine d années. J ai commence par des cassettes et je me souviens des galeres d économies pour acheter mes albums cultes et ça se faisait au compte goutte et j en ai toujours eu la haine. Etant toujours dans cet esprit de pénurie, depuis que jai découvert le MP3 dans différent pays ou je me déplace pour des raisons professionnelles, j achète a tour de bras des CD MP3 de tous les groupes extrêmes que je peux trouver et j ai constitue une fabuleuse mine de titres extrêmes de black et de Death. (J ai tous, je dis bien tous les albums de Unleashed, Benediction, Cannibal Corpse, Hypocrisy, Napalm Death, Gorefest, Illdisposed, Mythotyn, Thyrfing, Behemoth, Vader, Immortal, Emperor, Moonspell, Tiamat, My Dying Bride, Death, Bolt Thrower, Morbid Angel, Sentenced, Borknaggar, Carcass, Six Feet Under... qui parmis vous peut en dire autant et avoir une connaissance aussi approfondie de l obscur monde de l extrême de la fin du xxeme siècle ? C est moralement peu défendable de s attribuer a bas prix (3 euros pour 10 albums en général) la propriété intellectuelle d'autrui me disent certains, n en déplaise a ceux-ci je pense que les copistes de manuscrits ont du avoir la même réaction devant la nouvelle invention de Gutenberg... Je dis laissons faire le temps et la postérité, de toutes façons soyons réaliste tous nos artistes, même les plus connus, resteront obscurs et quel pourcentage vit de sa musique en revenu direct ?? Par contre je ne suis pas contre créer un fond d'aide aux groupes qui ont crées de purs joyaux de brutalité et d atmosphère que nombre de gens n entendront jamais car il ne veulent pas acheter le CD de tel ou tel groupe pas connu et pourtant ces joyaux ont ete méthodiquement recense pour la postérité par des obscures graveurs de MP3 qui quoiqu'on en dise ont fait un travail d encyclopédiste en préservant et classant ce patrimoine musical qui tend à disparaître...
Je lance donc le débat, allons plus loin que des considérations économiques et voyons sur le long terme sur la persistance du metal extreme dans le temps, je suis pour le MP3 en tant qu'œuvre d archivage pour les ages futurs et de préservation du metal extrême et inconnu auquel personne n'aurait accès sans cette forme de propagation de l information, je suis pour sa facilite de manipulation et la possibilité qu il offre de créer a l infini des compiles des meilleurs morceaux et hymnes, de doser la brutalité la plus féroce avec l atmosphérique ou l épique et pour s'imprégner indéfiniment de l art sombre et faire connaître a un plus grand nombre l extrême variété d idées et de nuances qui existent dans la musique extrême et en fait un univers artistique a part entière ...

A vous ...
jules topin astraltulku@hotmail.com

CD

Certes, ami métalleux, tes arguments sont parfois intéressants, mais souvent, ils ne me convainquirent guère ; en effet, sans parler du pillage (réel) des droits d'auteurs, on pourra t'objecter :
- Que le métal extrême n'est pas un patrimoine en perdition, mais plutôt en expansion : le nombre de groupes extrêmes métalliques explose ! Les fans qui en ont les CD défendent tout autant le métal extrême pour le futur, surtout si les albums conserver le sont aussi avec leur artwork d'origine, qui leur confèrera ainsi plus de valeur (pense aux vinyls sans pochette : cote : 0 E !). Et le passage au numérique des bandes magnétiques ou le remastering des vieux albums par les maisons de disques sauvent REELLEMENT notre patrimoine métallique, dans le sens ou il redevient financièrement viable, à l'inverse du piratage qui tue cette musique. Enfin, des organismes comme la SACEM ou la SDRM stockent la liste de toutes les productions métalliques !

- Que certains fans de métal extrême (comme moi) n'ont pas besoin de MP3 pour posséder des centaines de références sur leurs étagères : moi aussi, j'ai tous les Cannibal Corpse, Death, Deicide, Marduk, Impaled Nazarene, Emperor, Mayhem, Slayer, Sodom, Kreator, Iron Maiden.. en version originale (et je confesse quelques –rares- gravures)...pour les posséder, il m'a fallu du temps, mais je n'ai jamais eu à sortir de ma poche la fortune que tu crois nécessaire pour posséder de nombreux albums : j'ai patiemment écumé les braderies, brocantes, salons du disques, magasins d'occaz', etc. avec un plaisir réel quand je tombais sur une boite complète de vieux Maiden soldés à 10 balles le lot ou le dernier Kreator à 50 F ! Là, j'ai « sauvé » parfois du patrimoine métallique en déshérance...

- Tout cela pour te faire comprendre qu'un support dématérialisé de son artwork est finalement ni appétissant ni valeureux : en métal extrême surtout, la musique colle avec les lyrics et l'artwork : pour moi, un disque mp3, c'est un peu comme un film de cul : c'est frustrant de ne pas tout avoir en sa possession ! Autant ne pas le mater !

CD

J. Topin - Autocrator - mars 05