La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Qu'est-ce que le rap ?

no rap

Musique

Que pense Zek de cette musique, lui, le libertarien (comme il se définit lui-même) et plume aussi alerte qu'acide qui n'a pas échappé à quelques internautes? Et bien il nous le dit lui même dans son forum, avec sa franchise politiquement incorrecte habituelle.

"Prenez un pot-pourri de la pensée altergauchiste chic contemporaine: une louche d'Attac, une pincée d'Alternatives Economiques, deux cuillérées de Monde Diplodocus, un bon morceau de notre Pravda nationale, saupoudrez d'articles chics branchés provocateur de Libé, touillez en incorporant quelques copeaux de télérama, ou si vous n'en avez plus, de témoignage chrétien. Faites mariner dans un mélange d'Arte et de Kanal Moins.
Faites ingurgiter le tout à un "jeune des quartiers en difficultés" laissé idéologiquement pur et semi-illettré par l'Education Nationale version Génération Mitterrand, méthode Jospin-Lang (TM), ayant de préférence traîné ses bottes dans le Milieu Associatif (R).

Attendez qu'il rumine tout ça et en guise de bouse vous obtenez ce merveilleux produit transgénique que le monde entier nous envie: Le "Rap Français", à côté duquel même Jean Ferrat semble articulé et cohérent.

Etre à la fois de l'onomatopée éructative qui nous ramène à la guerre du feu et un discours gauchiste avec tout le vocabulaire idoine, voilà qui tient du tour de force. Ou plutôt, non. Voilà qui est naturel et révèle la vraie nature débilitante de ce discours gauchiste. Le mérite de nos râpeurs, après tout, est de bien nous faire percevoir l'indigence de la pseudo-pensée des organes précedemment cités, en la vidant de sa syntaxe. Voilà une salutaire opération de déconstruction; en présentant ces discours sous une forme dégénérée, les râpeurs font apparaître en pleine lumière l'indigence du fond.

L'ineffable "Merde in France" attire notre attention sur le dernier disque de Rebelles Officiels du Régime, des nommés "IAM" (vivant au dix-neuvième siècle et n'ayant pas la télé, je n'ai jamais entendu parler de ces guignols, merci donc à Merde in France).

Je ne cite que le premier couplet, qui illustre parfaitement mon propos :

Et ce sont les mêmes qui payent le prix, la guerre éclate
Car aucune roquette ne fait le tri, comme la faim en temps d'pénurie
à l'abri ce qui font les traits sur les cartesignore les soucis ethniques
Résument tout à stratégie et, techniques ça y va à coup d'grands
Discours sur les marches, pour dénoncer les mauvais Tyrans
Et ériger en modèle d'expression le régime du Shah d'Iran
Disant adieu au dictateur chavirant, le comparant a Lénine
? Hitler, aux méthodes brutales de Staline, omettant
Volontairement ceux qu'la CIA façonnait, les associés
Les Noriega, Batista, Pinochet faut croire qu'pour leur
Secrétaire d'état, c'est plus cool de buter les gens dans les stades
La guerre s'est sale, Ouais !, y a plus un seul arpent pour les braves
Est ce légitime, parce qu'on voit des scènes de liesse, mais si
C'est ton fils qui perd la vie, sous le raz d'marée des bombes U.S
Qui crée les monstres d'puis 45, les mêmes connards qui
Mettent Algérie, Gongo, La Cote d'Ivoire ent'parenthèses
Le plus grand braquage de l'histoire et ils risquent même
Pas une heure de geôle, ils mentirent encore dans les liv'd'école
La vérité fond comme fond la calotte des pôles, dans leurs
Villes les ghettos tombent sous l'assaut des armes et d'l'alcool
Quelle prétention, croire qu'la démocratie les fait sauter
D'joie dans la vie, mais dis moi, quelle démocratie ?
Celle qui donne ce choix, entre la droite et la droite
Les tragédies frappent, à l'hôpital, une balle entre le foie et la rate
Un p'tit gamin gît, et là dans son char, un GI abruti
Au QI proche de 20 jouit, faisons comme le monde fait
Remercions vivement :
Bush, Shell, Amco, Exxon, Powel pour leur bonté évidente

J'espère que mon lecteur perçoit bien à quel point la révolte de ces gugusses est bidon. A côté d'eux même Lavilliers est sincère! Pas un gramme de vécu là-dedans, un remâchage indigeste de tous les poncifs de la gauche actuelle, une enfilade d'expressions toutes faites, les dignes héritiers du petit livre rouge à la guitarre sèche et du Capital en bandes dessinées.

Je suis trop fatigué pour faire l'exégèse de ce morceau, le français massacré me donnant encore plus la migraine que le html et le php réunis. Je me contenterai de relever les idées reçues les plus banales:

1. C'est pas juste que les américains suppriment un dictateur vu que par le passé yzont soutenu des méchants dictateurs capitalistes.
2. La guerre c'est trop injuste parce qu'il y a des pauvres victimes innocentes qui souffrent.
3. Les méchants américains issont impérialistes et puis ils exploitent le tiers-monde.
4. Les princes qui nous gouvernent issont malhonnêtes alors je vois pas pourquoi moi je serais honnête
5. les américains issont beaucoup plus bêtes que les français pasque nous on est vachement cultivés grâce à l'exception culturelle et l'état qui veille sur nous.
6. C'est horrible, la planète se réchauffe et il faut la sauver, mais on peut pas à cause des américains et de leurs méchantes compagnies pétrolières.
7. L'amérique c'est un pays vachement violent avec plein de ghettos où les gens s'entretuent. Et puis ils sont alcooliques à cause de la violence de la société ultralibérale.
8. L'amérique c'est une dictature la preuve c'est que la droite contrôle tout et qu'on peut pas voter pour un parti de gauche.

Formidââble, hein, Djack? Du grand art!"

Lu sur : zeksblog.blogspot.com