La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Quelques réflexions sur l'annulation du Brutal Festival à Genève

Musique

Bonjour à tous, Je voulais juste intervenir par rapport à cette affaire d'annulation de festival et crier un peu au scandale ! Certes, je suis pas un spécialiste en Métal et donc je ne sais pas si mes propos vont faire avancer le smilblick mais je ne pouvais pas ne pas intervenir. Pour être tout à fait clair, des groupes comme AC/DC ont changé ma vie, au même titre que le blues et la soul dont je suis issu. J'ai grandi avec Iron Maiden, Twisted sister (on ne rit pas), venom, kiss, Boston, Foreigner, Status Quo, judas Priest et je ne me suis jamais senti en marge de quoi que ce soit et je n'ai jamais été coupable d'aucun acte de violence (Aucune mouche violée, aucune araignée torturée, aucun cimetiere dévasté). Si en fait, en y réfléchissant bien, j'ai commis un crime une fois: j'ai osé mettre de l'eau dans un vin de très grand cru. J'avais écouté frénétiquement un mix de "bo le lavabo" et "viens boire un petit coup à la maison". L'amalgame des deux titres ont sans doute embrouillé mon esprit et je l'avoue la musique ce jour là m'a fait commettre un acte irréparable. Du coup, je bois plus de vin et j'ai revendu tous mes disques de licence 4 et de Lagaf !

Mais sinon, dans le quotidien, rien d'inquiétant. je suis d'une banalité préoccupante, sans signe extérieur notable... Mais j'aime le rock et je n'ai pas la télé... Bref, comme je le disais, déjà à mon époque, dans les années 80, on parlait de satanisme dans les chansons de hard rock. Je me rappelle d'un procès contre AC/DC où une mère de famille rendait responsable le groupe du suicide de son fils. Je me rappelle plus la chanson incriminée mais je rappelle précisément des faits. Il paraitrait qu'en écoutant la dite chanson à l'envers, on entendait des trucs bizarres, style "satan te veut" ou des trucs du style. ça m'avait carrément refroidi à l'époque. Devais-je renoncer à ce plaisir sous prétexte que je risquais ma vie ? Impossible... Mais cette affaire me tracassait sérieusement... En 81, à l'époque de cette affaire (pour les spécialistes, "for those about to rock" venait de sortir), j'avais à peine 10 ans et j'étais déjà à fond dans la musique; Je suis issu d'une longue lignée de musiciens de blues, de rock, de disquaires indépendants et passionnés. Les tournées, les galères, les clubs enfûmés, tout ça je connais depuis le début. j'ai pas eu le choix et avec le recul, je ne regrette rien... J'ai réécouté des centaines de fois cette foutue K7 à l'envers à la recherche de ces maudites paroles. Et oui, à l'époque, on pouvait faire tourner un magnéto à l'envers (essayez voir avec un CD...) et j'ai rien entendu. Peut-être cette musique m'avait-elle rendu sourd? Auquel cas, comment aurais-je fait pour entendre des trucs pareils? Ou alors on m'a caché la vérité pendant très longtemps. Je suis issu du clonage d'un chien avec un babouin (mais je m'appelle Alex pas Didier) et donc sans doute sensible à ces ultra-sons. Ou alors, allons-y carrément: je suis un surhomme capable d'entendre des sons qu'aucune oreille normale ne peut entendre... Oui l'idée me plait bien... Mais j'aurais dû être déjà mort. Et c'est pas le cas!!! Bon mais c'est pas tout ça, le problème demeure... Mais bon sang, où est le problème ?

J'ai donc essayé d'être un peu moins con que la télé et je me suis mis à bouquiner sur le sujet. Et je me suis vite rendu compte qu'"ils" avaient fait le même coup aux Beatles (pourtant "propres sur eux"), à Zappa, aux Stones et à des tas d'autres [JudasPriest, Metallica, Slayer... ndr] . Et petit à petit j'ai compris que finalement la musique "populaire" déplaisait à l'establishment en place simplement parce que 3 accords (mi la si) pouvait toucher plus facilement le coeur de milliers de gens qu'aucun autre discours. Les gens de pouvoir (quels qu'ils soient - politique, religieux et autres...) ont toujours été des gens jaloux et incultes (la jalousie est la conséquence de la deuxième), des ratés, des arrivistes pour la plupart. Discutez 5 minutes avec les journalistes rock du figaro ou de rock'n'folk et vous aurez vite compris...

Il a suffit d'un reportage minable (ou bien entendu on a amalagamé rites satanistes et musique rock comme on amalgame islam et fanatisme) pour que des gens tremblent et annulent un festival, comme le front national l'avait fait quelques années auparavant en annulant des concerts d'une grande star française pourtant propre sur elle... A titre de rappel, le blues dans les années 30 a été qualifié de "musique du diable" en réponse à la seule musique noble en place à l'époque: "le gospel" et pourtant je ne dénombre aucune affaire de suicide au blues). Ce problème n'est donc pas nouveau (preuve d'inculture non?) et ressors à chaque fois que des gens se rassemblent pour faire la fête. On fait le même coup aux raves et pourtant tous les ravers ne sont pas des drogués. Halte aux lieux communs!!! Condamner sans comprendre en est un des plus dangereux. Il ne faut pas mélanger musique "rock" et le comportement extrême de certaines personnes. C'est de la nature humaine dont il faut se méfier pas de la musique. A titre d'infos, je vous rappelle quand même qu'il y a des tarés en liberté un peu partout (Le fan qui filme son suicide et envoie la K7 à Bjork, le fan de mylène farmer qui flingue une standardiste, le mec qui a tiré sur Pascal Obispo ou John Lennon. La liste est longue...). Alors si Obispo suscite des comportements violents avec sa musique de supermarché, pas étonnant que le métal soit qualifié de musique brutale...

Historique, le rock est lié à la rebellion, certes mais aussi à l'évolution de la société. La musique a quand même fait bousculer certaines idées reçues. Si ces ces musiciens aux cheveux longs (et aux idées qui le sont tout autant) jouent une musique aussi forte c'est plus pour vous empêcher de vous endormir sur votre immobilisme notoire et d'arrêter de gober toutes les conneries qu'on dit à la télé pour davantage regarder autour de vous. Si vous pouviez vous rendre compte que la musique à sauvé plus de vie qu'elle en a tuée, vous n'auriez pas interdit à ce festival d'exister... Si pour vous "rock'n'roll" rime avec vulgarité et maléfisme alors vous avez raison de ne pas écouter le dernier Audioslave. Vous seriez déçus... A bon entendeur...

Pour faire part de vos plaintes (constructives!) au comité qui a décidé l'annulation du festival, n'hésitez pas une seconde :

cl.thonex@fase.ch
fase.secretariat@fase.ch

Alex - Jan 03