La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

"Soirée métal" sur M.C.M. (30 avril 2003)

Musique

En cette semaine faste en événements métalliques (allez voire la rubrique "live reports"), un mercredi chez soi pour se reposez était indispensable, et quoi de plus normal que de visionner sa boite à merdes [NDR: La TV] . TROPHEE HARD ROCK Mais, oh, malheur, MCM, la seul chaîne musicale française qui ose passer du métal nous remplace son émission fétiche ULTRA METAL par le trophée HARD ROCK, cela change des clips (qui sont les mêmes d'une semaine à l'autre), et on aurait pu espérer quelque chose d'intéressant mais faute de temps ou alors HARD ROCK MAGAZINE voulant faire payer trop chère la retransmission, on à le droit à peine 20 minutes. On voit rapidement les trophées décernés, d'ailleurs si l'on a pas enregistré l'émission il faudra achetez le magazine pour savoir quels groupes ont été primé, mais finalement pour lecteur que tu es, cette émission ne t'était pas destiné puisque il n'y avait que des groupes de Heavy et de Prog (toujours les mêmes, les amis de la fine équipe parisienne!), dans le désordre Evergrey, Vulcain (cette émission est destinée aux plus de 50 ans?), Killers (avec un live ridicule), Shaman et j'en passe, quand je vous dis que l'on a pas le temps de mémoriser une seul chose de cette émission ridicule, d'ailleurs l'habillage de l'émission nous réduisant le chant de vision avec notamment un cadre pour le chat par SMS, où rien ne se passa, seule satisfaction de cette émission, une phrase de SYMPHONIE X à propos de ces trophées : " C'est de la pompe", au moins un groupe qui n'est pas con! On comprendra que Le magazine métal le plus populaire de France parle de moins en moins du métal extrême (à ma plus grande satisfaction), je rappellerai juste, qu'un groupe de chez Osmose à été censuré par ces défenseurs de la chrétienté, du football et de l'ordre établi, mais faut-il en vouloir à des vendus qui se moquent totalement des artistes, car ce qui les intéressent, c'est juste d'avoir un maximum d'encart de pub dans leurs pages et avoir un maximum de pré-ados prêt à dépenser leur argent de poche dans une merde qui sent si mauvais, qu'un porc ne pourrait supporter l'odeur. Encore une fois, les médias se foutent complètement de notre gueule, venant nous enfoncer leurs euros au plus profond de notre rectum jusqu'aux intestins.

Kharôn, 05/03