La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

ANOREXIA NERVOSA

Anorexia Nervosa - Nuclear Festival #7

Black sympho, France

août 2002

A la fin du Nuclear Festival de St Paul Les trois Chateaux, j'attrappe une vieille connaissance, Hreidmarr, afin de lui poser quelques questions; il a été choqué par les troubles fêtes intervenus ce soir-là (voir live reports) et je le laisse décompresser; il m'envoie finalement ses réponses par e-mail...

1. Hail HREIDMARR ! Pour attaquer, arrives-tu à concilier facilement tes 2 groupes, A.N. et C.N.K. en pleine ascension actuellement ?

Pour l'instant, ça va, je m'en sort à peu près. Ceci dit, c'est vrai que cela pose pas mal de problèmes, de planning essentiellement. J'essaie de gérer ça du mieux que je peux, et à l'avenir, je pense que nous allons faire en sorte d'alterner un peu plus les sorties de CNK et d'Anorexia Nervosa... Nous profiterons avec CNK des périodes " creuses " du planning d'Anorexia. En théorie cela fonctionne, mais en pratique, c'est toujours moins évident, et ça demande beaucoup de travail et d'organisation, ce qui n'est pas spécialement mon fort (rires)... Mais de toute façon, je n'arrive à quelque chose que lorsque j'ai la pression...

2. Quel est le sens de " Hail Tyranny ", seul morceau " posé " de cet opus ?

C'est une sorte de prélude au " grand final " de l'album. Nous voulions quelque chose d'à la fois calme, beau et sobre, mais qui possède en plus un côté " violence contenue ". Xort avait l'habitude de jouer ce prélude de Rachmaninov au piano, et on adorait vraiment son interprétation, très expressive, c'était tout à fait ce que nous recherchions. Toutes les questions posées durant l'album restent sans réponses, il n'y a pas d'échappatoire, " Hail Tyranny " est en quelque sorte la morale de l'album, qui précède la sodomie du chaos final, le bain de sang libérateur... J'aime beaucoup cet instrumental en tout cas, ça change des sempiternels intermèdes atmosphériques chiants à mourir que l'on trouve sur pas mal de disques de Black.

3. Explique comment est motivé le choix des langues dans tes textes ? (on note la disparition de l'ancien français dans cet opus).

Je fonctionne totalement au feeling... Cela dépend en général de ce que je veux exprimer, c'est à dire que certaines choses sonnent mieux en français qu'en anglais, et inversement, d'autres mieux en allemand, etc. Ce n'est pas quelques chose de calculé, il est tout à fait possible par exemple que nous fassions un jour des morceaux exclusivement en français si nous le sentons... Bien sûr, à partir de là, d'autres paramètres entrent en compte, le français est une langue très difficile à faire bien sonner, surtout avec un chant disons " extrême ", donc après, ça peut aussi dépendre de la musique, j'aurais certainement plus de facilités à chanter en anglais sur un passage très rapide et très rythmé... Mais il n'y a pas de règle, pas de " recette ", et c'est sûrement pour cela qu'on ne retrouve pas d'ancien français sur cet album. S'il n'y en a pas, c'est que je n'ai pas ressenti le besoin d'en mettre...

4. Quelles évolutions musicales vois-tu entre les 2 derniers albums ?

Je pense que, d'un point de vue strictement musical, il y a une énorme progression de " Drudenhaus " à " New Obscurantis Order ". Le dernier est plus carré, mieux maîtrisé, l'ensemble est plus mature, plus cohérent, plus " pensé " très certainement, les parties orchestrales sont beaucoup plus complexes, mieux intégrées à la musique, et la production est beaucoup plus puissante... Maintenant, je ne renie absolument pas " Drudenhaus ", je le trouve très bien comme il est, nous donnons toujours tout ce que nous avons lorsque nous faisons un album, et en ce sens, chacun d'entre eux peut être considéré comme un apogée. Simplement, nous aimons aller toujours de l'avant, évoluer, ne pas tourner en rond, et c'est pour cela que je suis très satisfait de l'évolution du groupe depuis ses débuts.

5. Et les thèmes évoqués sont-ils identiques a ceux de " Drudenhaus " ?

Oui et non. Disons que cela tourne toujours autour de nos thèmes de prédilection, c'est inévitable, tout cela fait tellement partie de nous... Mais cette fois, les textes sont certainement plus intimistes qu'auparavant, plus introspectifs, et tous, d'une manière ou d'une autre, liés les uns aux autres, plus que sur " Drudenhaus "... Il y a une sorte de progression, d'évolution tout au long de l'album. Les paroles de " New Obscurantis Order " ont toutes été écrites dans un laps de temps relativement court, contrairement à celles de " Drudenhaus ", et elles sont donc toutes en rapport avec ce que j'ai pu vivre entre la fin de l'année 2000 et le Printemps 2001... C'était une période de ma vie particulièrement difficile, plutôt sombre et compliquée, d'où le côté très nombriliste de " New Obscurantis Order ". J'espère parvenir à écrire des choses plus " ouvertes " pour le prochain album...

6. Comment vois-tu l'après "New Obscurantis Order" ?

Nous sommes actuellement en train de travailler sur de nouveaux titres, et je suis plutôt confiant, ce sont des morceaux très massifs, extrêmement puissants et entraînants. Notre prochain album sera notre " Master of Puppets ".

7. Que penses-tu de la montée en flèche des groupes politisés et de la " visibilité " de leurs fans en concert (tu m'as compris..) ?

Je n'ai vraiment rien à foutre de toutes ces conneries, je vis ma vie, ils vivent la leur. Mais que ce soit eux ou n'importe qui d'autre, je ne supporte pas les raclures qui viennent foutre la merde pendant un show, bien planqués au milieu du public. C'est vraiment une attitude de merde, ces mecs sont prêts à payer leur place uniquement pour venir foutre le bordel, c'est dire à quel point on compte dans leurs petites vies merdiques. Ce qui me fait le plus chier dans tout ça, c'est que les premiers à payer pour ce genre de conneries sont les fans qui eux sont là pour voir un putain de concert d'Anorexia, pas une embrouille à deux centimes d'euro même pas digne des quartiers Nord de Marseille.

8. Enfin, ou en est la campagne d'extermination du néo-métal ? sache que je suis prêt à m'y affilier avec notre fédé. SAPAUDIAE METAL INC !

C'est parti d'une private-joke entre nous cette " campagne "... Notre avis sur la question n'a pas vraiment changé, mais je pense qu'à présent, nous n'avons plus besoin de l'afficher, nous avons gagné, c'est devenu très tendance de cracher sur le néo-metal actuellement... L'effet de mode est en train de retomber, ça ne sert pas à grand chose de tirer sur une ambulance (rires)..

9. Un dernier message ?

Merci pour l'interview, à bientôt dans la région, j'espère ! Vexilla Regis Prodeunt.

Autocrator