ASMODEE

Black/death technique, France

02/04/05

Il m'aura fallu être trèèèèèèèèèèèèès patient pour l'avoir celle là, et je suis bien content que ça tombe même 8 mois après héhéhé. J'ai pas lâché prise car, merde, ce groupe m'a mis une putain de claque lorsque j'ai découvert son génialSymptômes de ruines... Album injustement boudé, car trop technique pour le blackeux de base, pas foncièrement death pour le deatheux de base, bon bref un OVNI qui a fait peur à la scène actuelle, très vite déstabilisée par des trucs qu'elle n'a jamais entendue. Bref laissons parler Thomas...depuis le temps que j'ai envie de l'entendre...

1-Hells ! J'ai tenté de comprendre quelque chose aux changements de line up du groupe depuis sa création et c'est un sacré bordel. Le line up a l'air plus stable maintenant. Peux tu présenter l'histoire du groupe ? Quels ont été les impacts des divers releases dans la vie du groupe ?

ASMODEE existait sous une ancienne mouture : NECROPOLIS (1994-1997), puis nous avons changé de nom suite à quelques problèmes. Après l'arrivée de Vincent, notre actuel batteur, nous avons enregistré la démoErranceen 1999, qui a été un tournant dans l'histoire du groupe : nombreuses chroniques dans la presse spécialisée, une série de concerts, à cette époque nous respections encore certains « codes » du Black-metal que nous avons mis de côté avec la démo suivanteSéquelles: cette démo marque l'arrivée de notre actuel bassiste, Matthieu, qui est rapidement devenu compositeur et élément essentiel du groupe. C'était un promo pour les labels, et SACRAL nous a signé pourSymptômes...puisSimulacres... A partir de Séquelles notre style a muté en quelque chose de beaucoup plus personnel, avec une volonté de finesse et de folie désespérée insérée dans un registre black death brutal et un réel travail sur les textes. Après le premier albumSymptômes de ruine, nous avons recruté un guitariste rythmique de qualité : N. Michaud, qui est toujours avec nous.
C'est maintenant moi au chant et à la guitare et je suis donc le seul « rescapé » de NECROPOLIS.

2-Quelles ont été les retombées deSymptômes de ruine? L'accueil tant de la presse que de l'auditoire métal m'a semblé quelque peu timide...

Le premier album n'est pas facile d'accès, c'est vrai, mais il a eu le mérite de prouver que nous étions un vrai groupe, original, et non une pâle copie des groupes américains ou scandinaves.

3-Le nouvel album est sorti et encore une fois c'est la tuerie...technique, mélodique, moins cataclysmique que le 1e cependant...Partages tu mon point de vue ? quelles sont les différences selon toi d'avecSymptômes de ruine?

Oui, nous voulions que Simulacres soit plus compréhensible et à la fois plus violent.

4-La prod deSimulacreest plus grasse que celle du 1er album ; es tu satisfait de la prod ?

Oui, nous sommes satisfait de la production. Nous voulions de l'agressivité, pas une grosse production métal extrême avec grosse caisse mixée plus fort que tout le reste comme tout le monde le fait. Notre son n'est pas « énorme », mais je pense qu'il sert bien la musique que l'on joue.

5-Comment s'est passé le rapprochement avec SACRAL ? Vous avez bien dû avoir d'autres propositions ? Etes-vous satisfait du label ?

SACRAL m'avait déjà appelé pourErrance, puis il s'est décidé avecSéquelles. Nous n'avons pas eu d'autres propositions intéressantes. Nous aimons ce label dans le sens où il sort vraiment les choses qu'il aime, et ne travaille pas pour l'argent, mais pour l'Art. Par contre, nous aimerions bénéficier d'une distribution à l'étranger et avoir des dates de concerts, et Sacral ne peut pas s'en charger...

6-Les textes deSymptômes...étaient hallucinants et collaient superbement à la frénésie de la zique créant une atmosphère très “expressionniste”. Les influences vont de Baudelaire à Lautréamont...qui se charge des textes et quelle est leur importance pour le groupe ? de quoi traitent ceux du dernier album ?

Je m'occupe de la plupart des textes, Matthieu a aussi écrit quelques trucs...Les textes deSimulacresn'ont pas de « concept » particulier, ils sont indépendants les uns des autres. Void World est la mise en musique d'un poème de Byron,Darkness, qui propose une vision de l'Apocalypse...Vargtimmenréunit un film de Bergman et un poème suédois autour d'une réflexion sur la paranoïa de l'artiste (à travers les visions d'un peintre...)
PourEther, Rabearivelo présente une façon différente de voir la vie et toutes ses souffrances, c'est un auteur malgache de langue française, féru d'astrologie et de sciences occultes, qui s'est suicidé assez jeune avec du cyanure. Ses poèmes s'inspirent de la tradition orale malgache et sont pleins d'images originales pour le lecteur occidental. J'ai trouvé que ça pourrait être intéressant.

7-Comment décrirais tu votre zique ? je vois ça comme un mix entre du black brutal et du death technique...Tu penses que le groupe aurait plus sa place sur quelle scène ? Je suppose que les blackeux trouvent ça trop technique et les death métalleux pas assez bourrin et typé death...

Les black-metalleux n'avaient pas accroché surSymptômes...pourtant je trouve qu'il regorge d'ambiances glauques...C'est la production qui est bizarre. Il me semble que le public a « muté » ; je m'explique : de plus en plus de gens écoutent différents styles de métal ( voire de musique en général ), ils n'écoutent plus exclusivement du Death ou du Black, mais souvent les deux ... Ceci est lié au fait que l'on trouve ce qu'on veut sur internet...

8-Comment se passe le processus de composition ? Quelles sont les influences musicales ou extra musicales ?

Matthieu ou moi arrivons parfois aux répétitions avec un morceau entier. Nous avons été très influencé par la scène Norvégienne du début des années 90. Pour ma part, j'écoute à présent autant de musique classique et contemporaine que de métal et Matthieu beaucoup de Jazz.

9-Penses-tu qu'ASMODEE ait pu souffrir en terme de vente de la prolifération des mp3 ? Ton avis en tant qu'artiste et en tant qu'amateur de zique qui ne peut suivre toutes les ventes ?

Bien sûr, comme tout le monde, on se trouve enrayé par les CD-R, les Mp3...

10-Qu'est ce que ça donne ASMODEE en live ? Vous arrivez à faire bouger le public avec un tel déluge de plans techniques ? Arrivez- vous à reproduire les séquences de l'album sur scène....les prestations du groupe sont assez rares il faut le noter.

En concert, nous jouons tout simplement nos morceaux. Toutes nos compositions ne sont pas techniques... Je t'assure que le public peut bouger, et nous en avons eu l'exemple ...Pour l'instant, les séquences ne sont pas reproduites sur scène, mais elles sont rares et on s'en passe très bien.
Nos concerts ne devraient plus être si rares. Une tournée de 5 ou 6 dates en France avec Solekahn est en projet pour 2005. Nous allons aussi jouer avec SPECTRUM OF OBLIVION à Paris (à la péniche) en mai ou juin 2005.

11-Quel état des lieux ferais tu sur le black en France ? Quels seraient les groupes, zines qui trouveraient grâce à tes yeux ?

Pour le black en France, j'aime bien l'ambiance des démos de NUIT NOIRE, certains riffs de SETH, la démo d'ACARUS SARCOPTE, le premier album de BLACK LODGE, l'album de SOLEKAHN...
J'aime bien SCARVE et VORACIOUS GANGRENE aussi, et GORGASM de Bordeaux.

12-Il me semble que certains membres d'ASMODEE ont des sides projects...Quels sont ils et quelle est la priorité du groupe dans tout ça ?

A part pour notre second guitariste qui compose dans son groupe de Brutal-death OFFENDING, ASMODEE reste la priorité pour chacun d'entre nous.

13-Je te remercie d'avoir répondu, à toi de conclure...

Les webzines comme le tien représentent un espace de liberté et de promotion gratuit et honnête, à l'écart des gros magazines où la publicité est chère et les interviews coupés et modifiées... Merci pour ton attention.

Dr JABUSE