La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Bones Brigade Records

Label grindcore, France

Interview réalisée par mail le 15/01/2010

Voilà bientôt une bonne dizaine d'années que BONES BRIGADE nous laboure les portugaises en proposant des groupes toujours plus brutaux les uns que les autres ! Inhume, Last Days Of Humanity, Blockheads.. .ne sont que des exemples parmi d'autres de ce qu'a pu nous proposer le label au cours de ces dernières années. Souvent incompris par la plupart, on reproche au grind d'être uniquement raccordé à des courants politiques. Ce qui n'est pas le cas de tous les groupes... Bref, BONES BRIGADE mène son bonhomme de chemin avec à sa tête Nico, un mec intègre qui ne se prend pas la tête...

1- Salut Nico, dans un premier temps merci à toi de bien vouloir répondre à cette interview... Faisons un peu le point sur ton « petit » label qui ne paye pas de mine. Peux-tu nous dire quand a été crée ce dernier ?

Last Days Of Humanity - In Advanced Haemorrhaging Conditions

C'est moi qui te remercie. J'ai commencé à sortir le premier CD en 1999, c'était Last Days Of Humanity !

2- Si mes sources sont bonnes, il semblerait qu'avant d'avoir crée BONES BRIGADE, tu travaillais chez Osmose Productions. Eest-ce que le fait d'avoir bossé pour eux t'a motivé à te lancer dans l'ouverture de ton propre label ? As-tu débuté BONES BRIGADE seul ou avais-tu des acolytes ?

Bones Brigade Records

J'ai débuté BONES BRIGADE quand je travaillais encore chez Osmose à l'époque. Bien sûr, Osmose fut pour moi une grande source d'inspiration. Même s'ils ne produisaient pas le même style, ils ont toujours été un exemple parfait d'un label qui fait beaucoup pour ses groupes.

Last Days Of Humanity - Putrefaction Of Progress

3- Je pense qu'au début du label, cela n'a pas dû être simple financièrement parlant. Cependant, ta force à mon avis a été de signer des groupes cultes tels que Last Days Of Humanity, Inhume, Agathocles ou autre Blockheads. Avoir ces groupes t'a-t-il aidé significativement pour faire connaître BONES ? Comment as-tu réussi à persuader ces formations de tenter l'aventure avec toi ?

Fubar - Justification Of Criminal Behavoiur

A l'époque, ce n'était pas très compliqué de « signer » des groupes comme Blockheads, Inhume et autres. Nous étions tous très heureux de notre collaboration. Ces groupes n'étaient pas très exposés. Nous avons dans les 2 sens contribué à notre progression. J'avais de la thune de coté pour me permettre de me faire plaisir avec les productions de CD.

4- D'où t'es venue l'idée d'appeler ton label BONES BRIGADE ?

Joe Pesci

D'un vieux crew 80's de skaters californiens.

5- Pour ceux qui ne le saventpeut-être pas, BONES BRIGADE a son propre catalogue VPC. Je me suis toujours demandé pourquoi tu ne proposais pas du black metal en plus du death ou autre groupes de grind (gore, powerviolence...). Est-ce pour toi une question de conviction ou tout simplement le fait que tu n'accordes pas spécialement plus d'importance à ce style qui est, à mon avis, plus vendeur que le grind ou autre groupe de brutal death underground ? Envisages-tu de signer, à l'avenir, des groupes de death ou de black, cette fois au sein de BONES, ou vas-tu te cantonner au grindcore ?

Last Days Of Humanity - The Sound Of Rancid Juices Sloshing Around Your Coffin

Travaillant chez Osmose, je n'avais pas trop envie de faire du black, car j'en prenais un bonne dose tous les jours durant plus de 8 heures. De plus, en black je suis fan que de très peu de groupe : Blasphemy, Beherit, quelques Bathory, quelques Immortal et c'est tout. Depuis, il y a de nouvelles exceptions, mais ce n'est pas mon style de prédilection... J'écoute beaucoup de musique et si un jour un groupe de black arrive à me surprendre pourquoi pas. Mais franchement, je m'y retrouve beaucoup plus dans le grind en général.

Bones Brigade Records

6- Depuis quelques années maintenant, sans vouloir te juger, j'ai l'impression que les dernières sorties BONES sont plus « propres » musicalement et visuellement parlant que par le passé où tu avais pu sortir, par exemple le premier, Subliùe Cadaveric Decomposition, un split avec Brodequin... As-tu pour volonté de faire de BONES un label quelque part plus « distingué », en sortant par exemple des prods comme Total Fucking Destruction ou autre Aguirre ?

Last Days Of Humanity - Hymns Of Indigestible Suppuration

Il y a effectivement un petit changement dans mes choix mais ceci est à cause du hasard des rencontres, de mon humeur, des nouvelles découvertes, des nouveaux lieus, mais rien de calculé. Je n'ai pas la volonté de changer vers un chemin plus propre. Les artistes ont toujours eu le choix de leur design Il n'y aucune pression de ma part pour qu'ils me claquent des pochettes plus clean ou passe partout. Les choses changent mais l'esprit est toujours intact.

Brutal Truth - Machie parts + 4

7- Un split EP Agoraphobic / Nosebleed et Total Fucking Destruction est sortit il y a peu. Je dois dire que j'ai littéralement été sur le cul quand j'ai vu qu'Agora, pourtant chez Relapse Records, avait accepté de sortir une prod sur ton label. Pourquoi ne pas leur proposer de signer chez toi quand leur deal avec Relapse sera terminé ?

Je ne pense pas avoir la structure suffisamment solide pour pouvoir accepter les conditions d'un groupe comme Ago.Nose. Nous avions eu cette idée car je correspond parfois avec Scott Hull, mais rien de très sérieux. C'était juste un projet qui a eu le mérite d'aller jusqu'au bout. Il faut savoir aussi que beaucoup de petits labels ont fait des tonnes d'autres split EP avec Ago Nose.

Aguiire - Calvaire

8- A l'heure actuelle, ton label te permet-il de vivre sans avoir besoin de travailler à côté ? Si oui, comment organises-tu tes journées ?

Oui et non, je reste à la maison. Je ne travaille pas. Je m'occupe de la famille et je ne fais que le label. Mais à côté aussi, je conduis des groupes en tournée ou pour 3-4 jours, je fais des festivals avec ma distro... Tout ceci ensemble arrive à payer les factures.

Blockheads - Human Parade

9- Reçois-tu beaucoup de démos de groupes ? Si oui, prends-tu le temps de jeter une oreille sur chacune d'elles ?

Je reçois moins de démos, CD-r... Et j'ai de moins en moins le temps d'écouter... Mais j'essaye de rester à jour, de répondre par respect pour celui qui a fait l'effort d'envoyer le paquet.

10- Comment prends-tu la décision ou non de signer un groupe ? Privilégies-tu ce que tu aimes ou vois-tu dans certains groupes le moyen de te faire du fric ni plus ni moins ?

Mon « flash » se fait pour 3 raisons :

  • un groupe composé de gens avec qui je suis en phase,
  • une vraie présence sur scène,
  • que la musique me plaise (bien sûr).

Je ne pense jamais à l'argent.

Bones Brigade Records

11- Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui voudrait, comme toi, se lancer dans l'aventure en ouvrant son propre label ?

Commence déjà à penser à une plate-forme pour download légal. Ensuite, tu vois pour faire un skeud... En fait, j'en sais rien, j'ai pas de conseil.

12- Quelle est la production dont tu es le plus fier parmi toutes celles qui ont vu le jour sur ton label ? Au contraire, y a-t-il quelque chose que tu regrettes carrément d'avoir sorti ?

Aucun regret, aucune préférence, mais toujours satisfait d'avoir été jusqu'au bout de chaque projet.

13- Si mes sources sont à nouveau bonnes, il semblerait que tu aies joué dans Running Guts. Vous avez sorti un split en compagnie de Mindflair. Mais depuis, on n'entend plus du tout parler de vous ! Qu'en est il actuellement ? Running Guts existe-t-il toujours ou était-ce juste un projet entre potes sans lendemain ?

Non Running Guts is dead ! Un super bon moment entre amis pour faire ce groupe. Et puis c'est bon, terminé.

Blocheads / Mumakil - Blind

14- Quels sont pour toi actuellement les groupes qui te font le plus vibrer, tous styles confondus ? Quels sont les groupes qui t'ont le plus botté le cul sur scène ?

Sur scène pour moi les meilleurs sont : Total Fucking Destruction, Brutal Truth, Magrudergrind, Municipal Waste, Attack of the Mad Axeman, Joe Pesci, Spoonful of Vicodin. Ensuite, pour les groupes que j'écoute le plus en ce moment, ce sont : Magrudergrind, Split CD fubar / Sylvester Staline, Electric Wizard Eyehategod, Aguirre, Hangman's Chair, Lycanthrophy, Jesus Crost, Violator, Scorpions, Cinderella, Manowar, Pig Destroyer, Weekend Nachos et Little Richard.

15- Que penses-tu très honnêtement du gravage et du téléchargement illégal ? Vois-tu ce phénomène comme quelque chose de bénéfique pour faire connaître des groupes underground, ou vois-tu cela comme une véritable menace pour la musique extrême en général ?

En fait, je m'en tape. C'est une évolution de la musique. Elle se consomme plus qu'elle s'écoute mais peu importe... Chacun a sa façon de l'apprécier, grâce a toutes ses formats d'écoute. Maintenant, tu peux en profiter toute la journée partout où tu veux et quand tu veux.

Agoraphobic / Nosebleed

16- Cette interview touche à sa fin. Tu as peut-être un dernier mot à dire pour nos lecteurs ?

C'est la question la plus difficile à répondre. En tout cas, merci pour l'intérêt que tu portes à BONES BRIGADE. Listen to grindcore !

Maxtician