DEVILISH ERA

Black metal, France

juin 2002

Devilish Era

Devilish Era

L'infatigable fourmi de l'underground français qu'est Lord Nag se doit d'être reconnu à sa juste valeur : outre son groupe de black metal, le sieur se dévoue totalement à son bébé, Foedus Aeternus Zine et s'est monté en assoc' pour mieux promouvoir le metal de sa patrie, la Lorraine, en particulier via sa distro et l'organisation de concerts; mais personne mieux que lui ne pourra vous livrer les détails de son travail titanesque...

1 - Salut, comment ça va ? Quelle est l'actualité de DEVILISH ERA, quels sont les retours du split avec ZAGHURIM ?

Hell-o !! Et bien pour ce qui est de l'actualité de DEVILISH ERA, il y a pas mal à dire en ce moment. Tout d'abord, le nouveau site est enfin en ligne (http://devilishera.free.fr) et certains morceaux sont à télécharger. Un grand merci d'ailleurs à Olivier de SUFFEREIGN grâce à qui ce projet n'aurait jamais pu voir le jour. Ensuite, DEVILISH ERA vient tout juste d'atterrir sur cet excellent label qu'est Die Unaussprechlichen Kulten Editions. Je ne sais pas encore exactement en quoi consistera cette nouvelle coopération (va-t-on travailler sur un format cassette, cd-r, cd, vinyle ?). A ce propos, mon second projet du nom de ZAGHURIM a également été signé sur ce même label. Sinon, tu parlais de retours? Disons qu'ils ont généralement été bons, voire excellents (cf. la chronique de Kurgan de DUKE). Parmi toutes les chroniques relatives à ce split cd-r DEVILISH ERA / ZAGHURIM Prolegomena To The Theory Of Wrath, aucune d'entre elles n'a descendu mon ?uvre. Je suis donc assez satisfait de ce premier essai, même si je regrette avoir " bâclé " la partie ZAGHURIM avec du recul. Mais bon?

2 - Est-ce facile de tout faire tout seul ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Personnellement, travailler seul me semble bien plus facile. Aucune contrainte, aucune " prise de tête ", personne pour te dire si tel ou tel riff est bon ou mauvais? Bien que DEVILISH ERA fonctionnait à merveille sous la forme d'un duo jusque fin 1999, je trouve que je me débrouille encore mieux tout seul. Certes, lors de l'élaboration d'un morceau, il me faut 4 fois plus de temps car je dois m'occuper de chaque instrument séparément (guitares, boîte à rythmes, claviers et chant), mais le style est d'autant plus personnel. Cet avantage me paraît indéniable. Quant aux inconvénients, je pense qu'ils se feront ressentir à long terme : l'inspiration musicale d'un one-man-band n'est pas infinie, un seul homme aura vite fait le tour de son style et ce bien plus rapidement que ne le fera un groupe à part entière.

3 - Est-ce que tu ne trouves pas que le CD-R fait amateur, alors que les K7s font plus underground ?

Absolument. Bien que DEVILISH ERA se veuille résolument underground, le fait d'avoir sorti ma démo sur cd-r traduit en effet un certain côté amateur, dans le but d'attirer l'attention des labels par exemple. Cela dit, les bonnes vieilles cassettes possèdent un charme que l'on ne retrouve pas sur cd-r. A ce propos, je tiens à signaler que mon nouveau projet du nom de KRAZUMPATH a sorti sa première démo sur cassette justement (c'est une split tape avec ZARACH BAAL THARAGH et NECROFURYA) il y a quelques mois, et une nouvelle split tape devrait voir le jour en juillet 2003, toujours en compagnie de ZARACH BAAL THARAGH. Tout ça pour te dire que je ne bosse pas seulement sur cd-r, mais que je suis également et surtout ancré dans l'underground.

4 - Le black-metal indus/electro est à la mode? N'as-tu pas peur de te noyer dans la masse ?

Je ne considère pas DEVILISH ERA comme appartenant au style black/indus/electro. De ce fait, je ne vais ni me noyer dans la masse (du moins je l'espère), ni m'engouffrer dans la brèche de la mode. DEVILISH ERA est avant tout un projet black-metal avec, certes, quelques touches d'indus, voire d'ambiant. Pour ce qui est de ZAGHURIM, le côté electro/indus est davantage mis en avant, mais notre approche (je dis bien " notre " approche car je ne suis pas seul dans ZAGHURIM) me paraît très différente de celle des autres groupes du même style. Tu assimiles black/indus à un phénomène de mode, mais ZAGHURIM constitue ce qu'il y a de plus underground. Tu pourras t'en rendre compte à l'écoute de notre nouvelle abjection Climax & Bondage. De plus, tu as d'excellents groupes de ce style tels que DIABOLICUM ou ABORYM qui sont tout sauf à la mode.

5 - Est-ce que tu penses un jour te produire live avec par exemple des musiciens de session ?

Ce n'est pas l'envie qui manque, mais je pense que mon emploi du temps ne me le permettra pas avant un bon bout de temps. Faire des concerts rime avec répétitions régulières, disponibilité, investissement personnel. Or cela semble incompatible avec ma vie de tous les jours : je réside à Dijon du fait de mes études, puis je rentre sur Metz les week-ends et les vacances, sans oublier que je pars en Suède de janvier à juin 2004 toujours dans le cadre de mes études. Donc DEVILISH ERA ne peut pas se produire live, pour l'instant, à cause d'un manque évident de temps et d'organisation. Je ne suis jamais au même endroit d'une semaine à l'autre, ça paraît difficile, non ? Cela dit, j'ai déjà donné des concerts lorsque je jouais dans mon premier groupe? C'était en 1996 arf arf arf !!!

6 - De quoi traitent tes textes ?

Les sujets abordés dans les textes de DEVILISH ERA sont divers et variés. Si l'on prenait l'exemple des morceaux de Prolegomena To The Theory Of Wrath, voici ce que l'on pourrait en dire : le premier titre, The Purifying Cult Of The Ancestors, rend hommage aux sociétés de nos ancêtres qui, selon moi, représentaient l'ordre, la sagesse et le respect. Much To My Dismay constitue une critique acerbe de la religion en général. Impedimenta tente de prouver que les Hommes sont égaux tant qu'ils sont athées. La religion est un facteur de régression. Der Abschaum est un titre écrit en allemand, langue que j'apprécie tout particulièrement pour ses sonorités fortes (ce qui colle à merveille à la musique de DEVILISH ERA). Ici, il est question de vengeance, de châtiment, de folie meurtrière envers celui que tu exècres plus que tout au monde. Chacun peut se reconnaître à travers ces lignes, car chacun possède son ou ses ennemis propres. Apocalyptic Eschatology et Delude The Believers sont dans la lignée de Impedimenta : une virulente diatribe envers les principales religions monothéistes?

7 - Idéologiquement, la scène BM se politise de plus en plus : tu es plutôt NS, communiste, centriste ou apolitique ?

Pour ma part, je dissocie totalement black-metal et politique. Les membres des groupes dits " politiques " feraient mieux de s'inscrire dans des partis plutôt que de s'exprimer par le biais du métal. En fait, je me fous totalement de cette politisation du métal, chacun est libre de faire ce qu'il veut après tout. Tant que la musique sonne bien?

8 - Peux-tu nous parler un peu de ton zine ? Le n°5 vient de sortir : le contenu est meilleur a chaque numéro?

Merci, c'est sympa ! En fait, mon zine s'appelle FOEDUS AETERNUS ZINE et existe depuis juin 2001. Cinq numéros sont déjà parus (et tous sold-out), dont le dernier date d'avril 2003. Ce n°5 contient des interviews de ANCIENT RITES, GOD DETHRONED, KATAFALK, EXMORTEM, OSIRION (eh ouais), SEARING SKULL et bien d'autres encore, avec des news, des live reports, des tonnes de chroniques ainsi qu'un cd offert. Il est vrai que le contenu tout comme la présentation se sont beaucoup améliorés. Pour ce qui est de la présentation, il faut féliciter Olivier (encore lui) qui a fait de l'excellent boulot et qui est désormais un membre à part entière de FOEDUS AETERNUS ZINE. Il fait d'ailleurs d'excellentes chroniques.

9 - Tu as un fanzine papier ; ne trouves-tu pas que, malgré la perte de vitesse de ce média, il identifie à lui seul l'underground et qu'il est bien plus intéressant que le Web ?

Entièrement d'accord avec toi. Le fanzine papier semble en perte de vitesse (mais ce n'est peut-être qu'une impression due à l'explosion des webzines), mais il demeure bien plus intéressant que les webzines. Non pas que les webzines ne soient pas attrayants, mais il en existe trop à présent. De plus, pas tout le monde n'est censé avoir internet chez soi, ce qui m'a poussé à opter pour un fanzine papier. Puis comme tu le dis si bien, le zine papier est indissociable de la notion d'underground. Il y a tellement de bons fanzines papiers en France. Je pense à Copula Cum Daemone, Les Litanies Infernales, Minacia Zine, Darkness Treasures, Symbolic Zine? Bon, je ne vais pas faire le tour de tous, sinon on est encore là demain.

10 - Tu viens aussi de monter l'assoc' du même nom que le zine : explique-nous un peu ses objectifs, son implantation, ses premières réalisations?

L'association FOEDUS AETERNUS a été créée en septembre 2002 par Stéphane (NECROFURYA) et moi-même. Nous avons choisi le même nom que le zine car FOEDUS AETERNUS ZINE commençait déjà à percer dans l'underground il y a un an. Notre objectif est triple : promouvoir bien évidemment le fanzine, faire tourner les groupes qui en valent le coup (on organise des concerts sur Thionville et Metz en général), puis gérer notre liste de distribution. A ce propos, je tiens à saluer le travail de Stéphane pour ce qui est de l'organisation de concerts et pour la gestion de la distro. En plus de cela, FOEDUS AETERNUS compte pour le moment huit productions (DEVILISH ERA, ZAGHURIM, NECROFURYA, ZARACH BAAL THARAGH, STIGMA DIABOLICUM etc.). Enfin, étant moi-même fier de mes origines, j'ai sorti une compilation " Métal Extrême en Lorraine " du nom de FOEDUS AETERNUS COMPILATION. Le but était de faire découvrir la scène lorraine qui est loin d'être négligeable. Voilà en gros en quoi consistent les activités de notre association.

11 - Tu utilises des machines? Quelles sont-elles (un peu de technique ne fait pas de mal) et comment as-tu enregistré ?

Arf arf? " Machines " est un bien grand mot. En fait, je n'utilise qu'une simple boîte à rythmes. Par contre, dans ZAGHURIM, là ok, il y a tout un tas de machines et autres logiciels dont je ne saurais te citer les références. Pour cela, renseigne-toi auprès de Stéphane ah ah !! En ce qui concerne ma méthode d'enregistrement pour DEVILISH ERA, j'enregistre sur un modeste 4 pistes (le Tascam 414 pour tout te dire), puis Stéphane s'occupe de mixer le tout sur PC avec tout un tas de logiciels tous plus intéressants les uns que les autres. On fait avec les moyens du bord comme dirait l'autre. Cela dit, je compte investir dans du matos bien plus performant.

12 - Maintenant, il est facile de s'autoproduire, notamment grâce au niveau qualité/prix du matériel studio, mais aussi grâce à l'outil informatique qui, à moindre prix (si l'on pirate les bons logiciels !!!), permet de faire des choses surprenantes ; à l'avenir, tu continueras à te produire toi-même (car visiblement tu as préféré laisser le mixage à un de tes camarades) ?

Tu as tout à fait raison de dire qu'il est facile de sortir des autoprod' du fait de la récente vague informatique. Dans un avenir proche, je vais t'avouer que je continuerai en effet à me produire moi-même, avec l'aide de mes collègues pour tout ce qui est mixage. Mais si DEVILISH ERA continue à percer, alors il faudra envisager les studios. D'ailleurs, si Kurgan est intéressé pour sortir le prochain DEVILISH ERA en un format autre que tape ou cd-r, alors je serai éventuellement poussé à investir pour entrer en studio. Je ne sais pas trop comment cela va se passer. On verra bien.

13 - Quel est le dernier album à t'avoir agréablement surpris?

Le nouveau BLUT AUS NORD m'a foutu la chair de poule !! Cet album est exceptionnel. Sinon, euh? Ben c'est tout ! Tous les albums dont j'attendais la sortie se sont révélés plutôt moyens (SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION, MISANTHROPE) voire carrément mauvais (ENSLAVED). Sinon, j'attends avec impatience le nouveau MELECHESH.

14 - Question test : " le portrait chinois "

- si tu étais une arme :une grenade? Ne me demande pas pourquoi ah ah !!

- si tu étais une sorte de mort :un affreux zombie comme ceux que tu peux voir dans Brain Dead arf arf arf !!

- si tu étais un dictateur :impossible d'imaginer ça. Je n'ai ni le caractère, ni le charisme d'un dictateur. Si je devais en être un, ça deviendrait vite le bordel dans le pays ! Le coup d'Etat serait inévitable eh eh !!

- si tu étais un supplice :l'écartèlement !! Ou alors, le pire des bondages !!

- si tu étais un animal :un Homme?

- et si tu n'étais pas ?cela ferait une personne de moins sur Terre?

13 - Quel est selon toi l'avenir du black-metal ? De la scène française en particulier ?

Je pense que l'avenir du métal noir réside dans l'underground. Les groupes " connus " vont commencer à partir en couilles. Car dans l'underground, tu as une multitude de formations excellentes. Chaque pays possède son lot de bonnes surprises. Pour ce qui est de la scène hexagonale, il existe de nombreux groupes talentueux comme je viens de te le dire. Et ce qui est enrichissant sur cette scène, ce sont les différentes " générations " de groupes qui ont tous quelque chose de particulier à proposer : tu as de jeunes formations prometteuses (SEARING SKULL, SONS OF FENRIS, OSIRION, BLACK WIZARD), des formations plus expérimentées mais tout aussi excellentes (DUNGORTHEB, EXKREMENT etc.) puis les gars qui vivent du métal depuis plus de 20 ans et qui n'ont rien perdu en efficacité (l'incontournable Luc Mertz de ZARACH BAAL THARAGH, Kurgan de D.U.K.E. etc.). Notre scène française est si riche.

14 - Une vision face à l'avenir de l'humanité ?

L'humanité n'a pas d'avenir. Tout semble si creux et si futile sur notre planète. Je souhaite seulement que tout aille pour le mieux jusqu'au jour où je mourrai. Après, je m'en fous?

15 - L'interview se termine, je laisse donc une dernière tribune à ton art?

Merci infiniment pour cette interview plus que sympathique !! N'hésitez pas à faire un tour sur le site de DEVILISH ERA pour y laisser un message sur le guest-book par exemple. L'adresse est la suivante :devilishera.free.fr.
Merci encore pour le soutien !

Kharon