La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

FAUSTRECHT

Expressionist black metal, France

octobre 2003

Le black metal de Faustrecht est original. Faustrecht est un groupe qui a trouvé sa place au sein du très divisé et controversé underground lyonnais, appuyé par un petit label énergique. Pourtant, son élitisme et sa relative discrétion en font un groupe encore méconnu; loin des querelles partisanes, ces questions de fond n'ont pour but que de réparer cette anomalie...

Salut, peux-tu nous présenter le groupe, ses musiciens, son histoire ?

Faustrecht est formé de Tyran et moi-même, W A. Korrigan. On joue ensemble depuis fin 1997. Mais on n'est pas né de la dernière pluie ! Mon premier groupe de black date de 95, et Tyran joue de l'extrême depuis des années. On a enregistré notre première demo,Nocturnes, en 99. On l'avait déjà enregistré fin 98 mais le 4 pistes a bouffé les parties basses, et le son en général... on a donc dû réenregistrer. Puis ce futVerminesen 2000 et enfinDritten Kriegen 2001 (pour l'anecdote on a fait le mix le 11 septembre, ça a donné une sacrée atmosphère au studio... et ça a dû influencer le mix que je trouve dégueulasse). Musique et Trad a sorti en juin une compil des démos remasterisées,DemoNiak, ce qui nous fait connaître d'un plus large public aujourd'hui.
Le fait de n'être que deux a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Pour les concerts on a fait appel à des gratteux de session, et pour les derniers, à Marseille et à Lyon, c'est Dracir de Crystalium qui s'y est collé.

Quelle est l'actualité du groupe ?

On bosse sur un album,Art Nouveau/ the days of wine, assez différent de ce qu'on a fait jusqu'à présent, tant musicalement que thématiquement. On y aborde les thèmes de la dépression et de la déchéance. Mais ça reste du Faustrecht ! En principe c'est DUKE qui devrait le produire. On va peut-être aussi se remettre à jouer live. On a aussi tellement de projets parallèles à mener à bien...environ une dizaine. Je citerai Bugale An Noz, black celtique avec Dracir, un autre projet bien "insane" avec Dagons d'Animus Herilis, et quelques autres...

De quels thèmes les paroles de Faustrecht traitent elles ? Si je ne me trompe pas, à chaque démo il y a un concept ?

En effet, pourNocturnesc'était un concept plutôt spirituel et mystique. Le message de cette démo était simple: prendre du recul et voir la vérité des choses et des êtres. J'ai utilisé une histoire (en fait un songe que j'ai eu bien longtemps auparavant) comme support au concept, où j'étais une sorte de "guide" désigné par le cosmos... très mégalo en fait...
Verminesest totalement différente. C'est avec plus de hargne qu'on a réfléchi sur la crasse et l'orgueil ridicule de ce singe à peine évolué qu'on appelle l'homme. Nous ne sommes tous que de la vermine qui oublie de temps à autre sa nature et croit y échapper. Mais il y a plusieurs niveaux de vermine... celle qui se complait dans son mode de vie larvaire et sans ambition (qui suit la mode, est "tendance", met une casquette à l'envers et parle à coup de "ziva",...) et la vermine supérieure, éclairée, qui tente de surpasser sa condition et la vermine inférieure. Mais ne nous leurrons pas : nous ne sommes rien d'autre que de la vermine... Le concept est expliqué dans "Totenkopf" : "Vermine contre Vermine, ça n'est pas fratricide/ Vermine pour Vermine... on a fait le choix !" Les textes sont assez lachés, il n'y a pas beaucoup de poésie mais ça venait des tripes. Il s'agit surtout de métaphores très imagées où nos contemporains sont nos maux qui nous spolient et nous rongent.
Dritten Kriegse veut plus profonde et malsaine. Ici le concept tourne autour de la monstruosité que nous ressentons, et que nous provoquons, vis-à-vis des autres. C'est aussi un cri de haine à la face de nos détracteurs et de nos ennemis naturels. " Infâme engeance, n'écoute pas ton égo, tu n'es pas mon égal, Infâme engeance, tu n'es rien qu'un pestiféré... " On préfère avoir des paroles personnelles sur des sujet qui nous tiennent à cœur et suscitent une réflexion, que de s'inventer une culture satanique, ou viking, de jouer un rôle.

Que signifie l'expressionnisme, dans la musique ? Mork Gryning définit également son dernier album par cet adjectif ; y a-t-il un esprit commun avec ce groupe ?

Je ne connais que le premier Mork Gryning, et je l'aime beaucoup. Je ne peux pas te dire s'il y a un esprit commun. Le terme d'expressionnisme à l'avantage de vouloir dire tout et rien à la fois, c'est un mot très pratique ! Par expressionniste, j'entends l'expression des sentiments, au-delà de la parole, par le biais de notre musique. Je fais référence aux arts plastiques... Je nous sens plus proche de peintre comme Käthe Kollwitz, Munch ou Schiele que de groupes de blacks qui n'ont rien à dire... et ne disent rien, recopiant des clichés et se complaisant là-dedans (la vermine inférieure). Par ce terme, donc, j'entends l'expression d'un message simple et instinctif, ce que nous ressentons et exprimons au travers de notre art. Ce que devrait être l'Art d'ailleurs : une source de sentiment face à une œuvre, un moyen de communication au delà du langage.

J'ai pu écouté la réédition de vos démos, chez Musique et Tradition, label qui ne fait pas que du black métal; écoutez-vous beaucoup de RAC, oï, comme pourrait également le faire pensez certaines chansons, ou même d'autres styles?

Oui, il arrive qu'on en écoute. Et pour tout te dire, il arrive aussi qu'on en joue ! J'ai été le batteur d'Ultimatum pendant presque 2 ans (concert, studio). Et la présence de Jeff-Tulkas sur "Vermines" ne doit rien au hasard. Nous écoutons beaucoup de choses différentes. Nous adorons Pink Floyd et Brel, Tyran va souvent jouer du jazz, et est sûrement le plus grand fan de Magma qu'on puisse trouver en France. Je trouve ridicule de se prétendre d'une "élite" si on ne fait pas preuve d'un minimum d'ouverture culturelle. Je déteste le rap et le "néo" metal (qu'a-t il de "néo"?) mais avant d'en parler je vais faire l'effort d'écouter... et je confirme : c'est de la merde. Avec Faustrecht, on voudrait faire transparaître tout ce qu'on aime, afin de faire une musique qui nous ressemble, et soit la notre. C'est sans doute pour ça qu'on dit souvent de notre musique qu'elle est originale... en fait elle est juste personnelle.

J'ai été étonné par le son de la réédition de la première démo qui est sensée être enregistré sur un 4 piste, les titres ont-ils été réenregistrés ou alors vous avez utilisés les bandes d'origines, ce qui dans ce cas montre la maîtrise du magnéto 4 piste ?

Les 2 morceaux de synthé et "Gloria Noir" sont tirés deNocturnes, et ont juste été remasterisés. En fait il y a une couille dans le livret... Il a été fini dans l'urgence et on n'a pas fait gaffe que "Infâme Engeance" avait changé de numéro. Ce titre provient deDritten K. Les autres morceaux deNocturnessont assez bien ficelés, il faudra que je te fasse parvenir cette démo. En fait on a mit "Gloria Noir" surDemoNiakcar on reprend le morceau "Nocturne" surArt Nouveauet "Quest for Purity" était en bonus surDritten Krieg.

Pourquoi ce nom, Faustrecht ? Un nom à consonance germanique, alors que le chant est en Français.

On voulait s'appeler "Panzerfaust" au début... mais c'est naze, ça fait cliché. Et Faustrecht sonnait bien. "La raison du plus fort", ça correspondait assez avec nos opinions et au concept de notre première démo (on ne pensait pas continuer aprèsNocturnes). Et puis ça sonne, non? Faustrecht!!! On pensait aussi inclure des textes en allemand (d'ailleurs il y en a un peu). Les noms en anglais me cassent les couilles, et en Français il faut vraiment trouver quelque chose de bien, et c'est rare. Les noms inventés ne sont pas terribles non plus (destinichy?). Ouais, l'allemand sonnait bien,... et d'un point de vue ethnique, les francs, nos ancêtres aux même titre que les gaulois, étaient des germains. Tant que ça reste européen... C'est un raccourci un peu simpliste, mais de toute façon je ne pense pas qu'on ait à justifier notre nom, il est comme ça, c'est tout.

L'utilisation du chant en français montre votre appartenance à ce pays qu'est la France, comment voyez vous l'avenir de l'hexagone, ainsi que de l'Europe ?

Nous sommes fiers d'être français, ça m'aurait fait chier d'être nigérien... L'avenir? je ne le vois pas très bien, il est clair qu'il faut du changement, maintenant quel changement? Je n'en sais rien. Pour parler politique, le gouvernement actuel est assez actif et je préfère attendre encore un peu pour juger de son efficacité. Il n'est pas assez ferme sur l'immigration, et laisse trop de racailles en liberté. C'est toujours mieux qu'un gouvernement de gauche. Maintenant, les extrêmes ... il y aura sûrement un jour où leur tour viendra, mais je ne suis pas plus convaincu par l'extême-droite que par les précédents gouvernements. Il n'y a qu'à voir la situation en Autriche, où presque rien n'a changé depuis Heider. Quant aux communistes, s'il en reste, qu'il crève ! better dead than red !!! Maintenant d'un point de vue culturel, il est clair qu'il faut se ressaisir. De nos jours, seule la médiocrité est mise en valeur (encore la vermine inférieure!!!), il vaut mieux être bronzé et porter des basket à la mode, pousser la chansonnette (geindre?) sur des "musiques" dignes des plus insipides stations de métro parisiennes, pour être reconnu... ben ça sera sans moi ! J'aspire à mieux... Mais la seule façon d'arrêter ce massacre culturel serait trop brutal pour la masse, alors ça ne se fera jamais. Trop de mal a été fait dans les esprits. Et l'islamisation de notre pays me fait mal au cœur. On n'a pas attendu presque 2000 ans que le christianisme s'efface de notre sol pour se taper des barbus en djellaba prêchant de ne plus manger de cochon. Vive la rosette et les bouchons lyonnais ! l'islam ne passera pas !

Il semble que vous n'aimez pas trop DESTINITY, tout comme CRYSTALIUM, pourquoi ? Quelles sont les lignes de fracture qui divisent le BM, selon vous ?

On fustige Destinity depuisVermines, on a même mis un petit logo " no bontempi/ no Destinity " surDritten Krieg, avec leurs gueules dans un panneau "sens interdit". Crystalium nous a enfin suivi dans notre croisade, mais il leur a fallu du temps. Destinity est le meilleur exemple qui soit pour illustrer ta question... Tu as d'un coté des groupes qui vivent leur musique, leur passion, qui assument le coté "rock n' roll" du Black et font les choses avec sincérité,... de l'autre tu as ces connards, tous les clones pathétiques de Cradle, les posers,... les gens superficiels. A mon avis, la fracture qu'il y a dans le Black, est aussi large que la différence entre sincérité et superficialité est énorme. Je passerai sur la guéguerre idiote entre nihiliste, NS et tout le toutim... si on fait du Black, on n'a pas à ce poser ce genre de question, on joue, point barre !

J'ai pu lire Richard E. Hatwood et Paul Rassinier, négationnistes de leur état, qu'elle est votre opinion sur ce sujet, croyez vous en la sacro sainte parole de l'Education Nationale ou avez-vous votre propre idée sur la question? Faustrecht, groupe NS ? Patriote ? Ou simplement nihiliste ?

On est patriote, aucun doute là-dessus. "France, mère des Arts, des armes et des lois..." et je ne vois pas le rapport avec les camps de la morts (car c'est bien de ça qu'il est question, non ?)... Pour ma part (je ne peux pas parler pour Tyran) je pense que ces camps ont existé, mais je m'en tape à un point.... Des Juifs sont morts, et après ? Il y en a encore que je sache ! Il n'y a qu'a se ballader à Villeurbanne (banlieue lyonnaise) pour se croire à Tel-Aviv. Je m'apitoie plus sur le sort des habitants d'Oradour sur Glane, Français et innocents, eux. En tant que patriote, avec un grand-père dans les FFL, je réprouve le 3° Reich, tout fascinant qu'il soit, trop de bons Français sont morts par sa faute. Sur le fond, sinon, il y avait de l'idée. Après, le reste, la Shoa je m'en cogne ! On nous en parle suffisamment comme ça pour que je ne m'étende sur le sujet. Franchement, les Arméniens aussi ont subi un génocide, mais ils nous cassent pas les couilles sans arrêt avec... Ils ne font pas 10 films par an sur le sujet afin de se faire plaindre ! Je sais qu'il est de bon ton de parler de ces sujets de façon très extrême pour être un " vrai evil black métalleux NS ", mais je préfère miser sur la sincérité et dire bien haut : je m'en branle !

Il y a quelques semaines j'ai fait l'interview de Lex Talionis et ils m'ont dit :" nous sommes français et fiers d'appartenir à la plus grande culture au monde. Ils me font bien marrer les Suédois et autres Norvégiens qui, dans leurs disques, nous rebattent les oreilles avec leur pseudo culture". Une réponse à leur plaidoyer contre les scandinaves ?

Je suis bien de leur avis... plein le cul de ces vikings ! Mis à part les vikings - tant qu'ils n'étaient pas christianisés - qui ne représentent qu'une petite partie de leur histoire, les scandinaves n'ont pas grand chose à dire. Une des choses qui m'énervent c'est les groupes Français qui se prennent pour des Norvégiens... c'est un peu comme ceux qui se prennent pour des vampires : en fin de compte, ce n'est qu'un jeu de rôle. Mais respect tout de même à la scène norvégienne de 92, on leur doit beaucoup, impossible de l'oublier.

La question de l'euthanasie est encore une fois d'actualité, votre opinion sur ce sujet ? Faut il abréger les souffrances du Pape (de toute façon il ne va pas tarder à crever), ou alors faut-il le laisser en vie, permettant d'aider les industries pharmaceutiques ?

Arf ! Je vais acheter des actions dans ce secteur ! Chaque personne qui désire mourir devrait pouvoir le faire. Si un jour je devais arriver à un tel point, je serais plutôt content de ne pas me faire emmerder par un service d'éthique ou des moralisateurs à deux balles. Si je veux crever, je crève ! Et chacun devrait en être libre. Et on devrait aider certains qui ne le veulent pas... et le Pape, pfff ! non, je préfère qu'il souffre encore un peu, de toute façon, ce sont ses convictions qui l'obligent à cela, alors bien fait pour sa gueule. De plus, il fait du tort aux catholiques, et un nouveau Pape plus libertaire ramènerait au bercail beaucoup de croyants, ce qui signifierait une recrudescence du catholicisme et donc, plus de boulot pour les brûleurs d'église...

Je ne connais pas votre utilisation d'internet, mais j'ai remarqué une recrudescence de black métalleux (comme ils aiment s'appeler), qui usent et abusent de 88 et autres signes rappelant l'empire germain sous A. Hitler, polluant par la même la toile. IL y a également quelques mois L.F (de Khristallnacht) à envoyé UN communiqué de presse avec notamment cette phrase "My disgust for the NS Black Metal trend which is getting pathetic and boring and I don't want to support or to be linked to this circus". Quelle est votre position à ce sujet?

Putain, complètement d'accord ! C'est devenu un argument commercial que d'être NS... Tu n'es pas le premier à me faire ce constat déplorable. Il y a tellement de débiles qui s'inventent un crédibilité grâce au "label NS" certifié viande française.

Actuellement, beaucoup de groupes sortent des démos/albums facilement sans difficultés technique, grâce à la baisse des prix du home studio et au développement de l'informatique musical, mais la créativité artistique n'est pas forcément là, ne croyez vous pas que cette facilité nuit à la musique, mettant plus facilement les groupes originaux comme vous dans l'anonymat ?

D'une certaine façon, oui, ça nuit à la musique... mais sans cette facilité, je ne sais pas si nous aurions pu sortir nos démos. En fait, ce sont les auditeurs qui devraient faire le succès d'un bon groupe, et l'anonymat d'un mauvais... mais tu sais aussi bien que moi que c'est la médiocrité qui gouverne notre monde. Pour Faustrecht, c'est aussi parce qu'on a jamais voulu trop distribuer nos enregistrements qu'on est inconnu du grand public,... et tant mieux ! Je préfère être écouté par 50 personnes dignes d'intérêt, intelligents, que par 10 000 abrutis et avoir un fan-club au Vietnam, et 2 sites internet pourris. C'est pour ça qu'on a limitéDritten Kà 69 exemplaires.

Le black metal n'est pas réputé pour être une musique Live, mais avez-vous ou allez-vous faire de la scène ?

On pense s'y remettre, mais seulement avec des groupes qu'on apprécie.

Quel label souhaiteriez vous qu'il vous signe ? Et pourquoi ?

Aucun, l'idéal serait qu'on monte notre label afin de rester totalement indépendant. Musique et Trad est un très bon label, professionnel et désintéressé, ce sont de vrais passionnés, mais nous avons eu une contrainte pour le livret : l'anglais pour l'export (ce n'est pas une mauvaise idée, mais je n'y tenais pas trop). En principe DUKE nous laisse totalement libre. On est trop vite assimilé à l'image du label, il nous faudrait donc un label qui pense comme nous... et ça, c'est introuvable.

Adipocere a la main-mise sur le metal extrême grand public, Metallian se pervertit en parlant de groupe de heavy, ce qu'ils ne faisaient pas il y a 5 ans, tout ceci permettant par la même de rendre le black metal accessible à tout le monde, même aux handicapés du cerveaux, quel est votre sentiment à propos de ces gens et de leurs attitudes ?

Adipocere ne produit pas beaucoup de bonnes choses (Eros Necropsique, Furia...) et sans Oaken Shield qui a de bons groupes (Crystalium, Nehemah...) ils auraient sans doute coulé. Je ne les connais pas personnellement, je ne peux pas juger les individus, mais leurs prods sont quand même assez nulles. Ce n'est pas ma référence en matière de metal extrême. Qu'on ne me parle pas de Metallian !!! Le zine le moins intègre de France ! Tout y fonctionne par piston, on est très loin du rock n'roll. Leurs chroniques sont à chier, et le prix ne vaut pas le contenu de cette daube pour midinette prépubère gothisante.

Bon, j'ai rien d'autres à rajouter, si j'ai oublié de traiter de quelque choses d'important pour vous c'est le moment, sinon je vous laisse le traditionnel mot de la fin.

"Les suffisances matamoresques appellent la finale crevaison grenouillère". J.Ensor

Kharôn