OBSCENITY

OBSCENITY

Death metal, Allemagne

12/09/06

Cela fait déjà quelques années que je suis assidûment la carrière de ce groupe germanique aussi discret que talentueux. Assurément, des albums succulents commeThe third chapteretHuman Barbecuen'avaient rien à envier aux mastodontes death-métalliques américains pourtant plus médiatisés. La sortie de leur opusWhere sinners bleedest l'occasion de leur ouvrir grand nos pages. C'est Marc, le batteur de OBSCENITY, qui me répond de manière obligeante.

1)Salut ! Le septième album d'OBSCENITY,Where sinners bleed, vient de sortir. D'après toi, quelles sont les différences principales d'avec le précédent albumCold blood murder, sorti en 2002 ?

Avant tout, salut ! Je pense que la différence principale avecCold Blooded Murderest le fait que cette fois nous nous sommes plus concentrés sur les structures des titres. Je veux dire que cela nous a pris 4 ans pour écrire les morceaux et la raison est que nous étions plus exigeants que jamais concernant la structure des titres.
Je suis toujours réellement sûr de moi avec l'albumCold Blooded Murder, mais je pense qu'avecWhere Sinners Bleed, nous avons réussi à obtenir un meilleur débit pour les chansons, et donc, plus de dynamique. Et selon moi, la brutalité en musique résulte de dynamique. Regarde un groupe comme SUFFOCATION, ils sont passés maîtres dans l'écriture de titres de death metal dynamique, voilà pourquoi leurs albums sont si "heavy". avec le dernier album c'était notre intention d'être aussi rapide et original que possible, cette fois notre but était d'avoir un petit peu plus de variété dans les titres.
Une autre différence avec l'album précédent est l'influence Thrash dans les nouveaux titres. Nous n'avions pas planifié que le nouveau CD serait plus thrash metal, mais nous sommes tous gros fans de ce style dans OBSCENITY, et cette fois, cette passion pour le thrash est un petit peu plus évidente que dans les albums précédents.


2)Le son est encore une fois très puissant, surtout depuisCold blood murder; oùWhere sinners bleeda été enregistré?

Le même lieu que pourCold Blooded Murder, au Soundlodge-Studio avec Jörg Uken. Nous ne voulions pas un son différent de celui d'avant, car nous étions sûrs du travail de notre ingé-son. Mais, à chaque fois, tu apprends beaucoup de choses en studio. Personnellement, pourCold Blooded Murderc'était la première fois que j'enregistrais dans un studio pro, et j'étais très inexpérimenté. Cette fois, j'en savais plus, sur comment cela devait sonner, et comment éviter les erreurs précédentes.
Peu différent deCold Blooded Murder, le son est même meilleur sur des points précis comme la batterie, ou les guitares de Hendrik et Jens plus puissantes que jamais.


3)On reconnaît bien la touche OBSCENITY : la périodeThe third chapter/Human Barbecuene semble pas très loin, d'ailleurs, avec ce nouvel album...

Oui, je pense que tout au long des années, OBSCENITY a développé un style personnel de Death-Metal. Comme je lisais dans une chronique nous concernant, on peut dire que nous combinons la brutalité américaine avec la virtuosité européenne. Je veux dire que la base de notre son est dans le style death floridien de groupes comme CANNIBAL CORPSE, MALEVOLENT CREATION ou DEICIDE, mais nous y combinons des parties solo de mélodies traditionnelles harmoniques qui sont devenus notre "trademark", je pense. C'est sûrement la connexion entre tous les albums depuisThe 3rd Chapter. Mais comme je l'ai déjà dit, la grosse différence entre les albums passés etWhere Sinners Bleedest qu'il montre plus que jamais nos racines thrash metal.


4)Au premier coup d'œil, j'ai cru que la pochette représentait la fameuse maison maudite d'Amityville...que signifie cette maison à vos yeux, alors?

Ha ha. Non, ce n'est pas la maison d'Amityville sur la pochette, mais je dois avouer qu'il y a des parallèles : la pochette est basée sur les textes de la chansonWhere Sinners Bleed. Cette fois, nous avons voulu une pochette Death-Metal “old-school”, et ce travail est exactement ce que nous avions en tête. Nous étions stupéfiés par les premières esquisses. Nous pensons que la pochette représente très bien l'atmosphère sombre et étrange de l'album.


5)Parlons des textes : Oliver parle habituellement de sujets aussi variés que originaux (les ovnis, la folie, l'avortement...); que raconte cette fois l'albumWhere sinners bleed?

C'est une question difficile pour moi, car je n'ai pas écrit les textes. Mais essayons :
Un sujet évoque la folie mentale appeléeSyndrome de Tourettedans le titreObsessed With Slavery.Die Againtraite de vengeance. Il y a également des textes “old-school” d'horreur commeOut Of The Tombssur les vampires, ou le titre éponyme qui parle d'âmes punies dans une maison avec des voix. Les paroles deCannibalistic Intentparlent du “Cannibal de Rothenburg”, qui a massacré et mangé un homme qu'il avait rencontré sur internet pour acquérir ses qualités. Quel truc de malade ! tu en as sûrement entendu parlé dans les infos.


6)Etes-vous vraiment des gens obscènes, comme le dit votre nom? Ah ah !

Oh oui ! Personnellement, j'aime courir nu dans les rues chaque jour, la queue juste couverte d'une chaussette et un fouet à la main, hurlant aux gens qui croisent mon chemin “écoutez du Death-Metal ou vous allez sentir mon fouet sur votre gros cul!” c'est un comportement normal pour moi. Est-ce suffisamment obscène? Haha...


7)Le line-up est assez constant chez OBSCENITY...

Oui, c'est le même depuis 5 ans. Par le passé, OBSCENITY a eu un guitariste différent, deux bassistes et un autre batteur. Les deux seuls membres du début sont Oliver et Hendrik. Jens nous rejoint en 1993, Alexander en 1999 et je suis le batteur depuis 2000.


8)De quelle région OBSCENITY est originaire en Allemagne? Qu'adores-tu avant tout dans ton pays?

Nous venons du Nord de l'Allemagne. Nous vivons près de la frontière hollandaise et de la mer du Nord. Nous vivions tous dans des lieux différents maintenant, mais nous répétons dans la ville de Oldenburg.
Ce que je préfère le plus dans notre pays? Football bien sûr, ha ha... je dis cela suite à la performance brillante de l'équipe allemande au championnat du monde.


9)Tournerez-vous cet été? Et ton meilleur souvenir auWacken Open Air?

Pas de tournée encore prévue cet été. Nous espérons jouer dans la foulée, ou à l'hiver de cette année 2006. Cet été, nous jouons seulement des shows le week-end ou des festival allemands.
Oui, nous avions joué auWacken.Open.Airl'année 2003. c'est réellement un bon souvenir. Nous avions joué en même temps que le groupe suédois THE CROWN. Ainsi, nous avons cru que la plupart des gens allaient passer les voir, car ils font aussi du Death-Metal et sont plus célèbres que nous. Mais dès que nous avons attaqué, la tente où nous jouions était pleine. J'ai même entendu des gens dire qu'ils voulaient voir notre show, mais il n'était plus possible de rentrer dans la tente, car il y avait trop de gens dedans. J'espère que nous aurons le même succès qu'en 2003. nous jouerons en même temps que MOTÖRHEAD, ce sera donc plus dur qu'avec THE CROWN. Mais nous essayerons d'être plus fort qu'eux, ha ha... que serait la vie sans challenge?


10)L'Allemagne est surtout reconnue pour ces groupes de Thrash metal. N'as-tu pas l'impression que ceux de death allemands y sont moins mis en avant en Europe que les groupes américains? Si oui, pourquoi sont-ils si discrets, selon toi?

Dur de dire pourquoi les groupes de death allemands sont moins connus que les américains, car nous avons de très bons groupes dans notre pays, comme NECROPHAGIST, INGURGITATING OBLIVION ou FEARER, pour en nommer quelques uns. Ils jouent au même niveau technique et d'écriture que les groupes des USA ou de Scandinavie. Je pense que c'est en partie dû à la presse, surtout les gros magazines. Les groupes de ces pays y sont souvent bien plus représentés que les groupes allemands. C'est peut-être une raison pour laquelle les kids préfèrent acheter les nouveaux CANNIBAL CORPSE ou DEICIDE, plutôt que de s'intéresser à un petit groupe allemand, souvent juste parce qu'ils n'en ont jamais entendu parler par des interviews ou pubs dans les magazines.


11)Je te laisse conclure cette interview :

Merci beaucoup pour l'interview et le soutien ! Et à tous les gens qui aiment le style brutal Death-Metal de Floride, achetez notre nouvel albumWhere Sinners Bleed! Je vous promets que vous ne serez pas déçus ! Stay obscene!!!

Turannos