REPUDIATE

Death metal, France

juin 2003

"Après le Brie de Meaux, les champs de maïs et Disneyland Paris, la Seine et Marne possède désormais un nouveau fleuron : Repudiate?" Voilà ce qui m'attendais dans la démo en guise de dédicace. Depuis, Repudiate a fait un split avec Gerbe of Life et espère bien nous écrabouiller la gueule avec son death excellent. Entretien dans un PMU avec Brutal Anal Intruder, bassiste et occasionnellement buveur de bière? NB : hélas, peu de temps après cet entretien Brutal Anal Intruder ne devait plus faire partie du groupe (à sa propre initiative) pour cause de divergences culinaires ou musicales?allez savoir?

1 - Présente moi le groupe s'il te plait?

Le groupe a commencé en 2001 avec David, Fast Fingers et Michaël. Ensuite, en août 2002, moi et PO (batterie) avons rejoint le groupe. Pour l'instant le line-up est stable.

2 - En tant que groupe français, pas trop dur de démarcher les labels et de trouver des dates pour tourner ?

On a fait une grosse promo via le net. Pus il y a eu un support de Fred d'Inhumate grâce au split CD (avec Gerbe of Life). Le split a été distribué dans le monde entier (autant aux USA qu'en Indonésie et au Japon). On a des messages qui viennent de Suède, d'Indonésie, d'Inde? Nous ne sommes toujours pas signés. Pour l'instant tout ce qui a été sorti a été produit par nos soins, dans le home studio de Fast Fingers (guitariste soliste). le split est juste distribué - rien n'est touché (point de vue thunes) - ce n'est que de la promo destinée à faire connaître le groupe. Actuellement, on commence à chercher activement une boîte de prod qui voudrais bien nous signer pour payer le studio et ainsi avoir le son à la hauteur de nos espérances. Pour les lives, ça marche beaucoup par connaissances, par tous les contacts qu'on a notamment par internet. On en profite pour remercier Inhumate de nous avoir permis de participer au Skullfest pour notre premier live. On a fait un concert en Belgique et bientôt en Suisse (avec Necrophagist). En ce moment, les concerts commencent à affluer. Nous avons un concert tous les 15 jours. On fait parti d'une association (La Mort Sûre) qui regroupe Carnal Lust, Necroblaspheme, Krarath et nous. Ça nous a permis de réaliser le Frontline (en Belgique) et le concert du complexe. Le public répond bien à ce qu'on fait. On a de bons retours. On aimerait quand même que ça bouge un peu plus dans les concerts et pour aller aux concerts. Au Mans y'avait pas grand monde?

3 - Dur de signer en tant que groupe français alors ? (magiquement nous sommes rejoint un bref instant par Fast Fingers qui en profitera pour une petite intervention)

Les labels français ont plutôt tendance à donner leurs chances aux grandes formations plutôt qu'aux groupes émergents mais au fort potentiel. Ce n'est pas trop moi qui m'occupe de ça.

FF :On attend de voir un truc intéressant. Quelques labels étaient intéressés : Perennial Quest Records ou Destructive Records (label de Nico le chanteur de Carnal Lust).

4 - Qu'écoutent les membres de Repudiate ? Quelles sont vos influences ?

BAI :On a tous des goûts assez variés.

FF :Je suis assez ouvert : de Morbid Angel à The Gathering et Hypocrisy, Death? BAI - En death on est surtout influencé par la scène floridienne et celle des pays de l'est. Pas de death suédois.

5 - Avez vous d'autres projets ?

BAI :Oula ! Y'en a pleins ! Dans un premier temps PO a un projet de grind appelé Branletta Mor avec des membres d'Horrid Flesh. Nous (Fast Fingers et moi) avons un projet métal avec une chanteuse. Je fais également un projet one-man-band death (Ad Nauseam - nom provisioire). Et aussi un projet "black" (Ond Aand) en tant que batteur avec un membre de Heol Telwen (et un illustre inconnu au chant).

6 - A quand le vrai album ?

Pour l'instant on compose les derniers morceaux (pour le moment sur aucun support).

7 - Quelle sera votre évolution musicale ?

Comparés aux morceaux de la démo, les nouveaux titres sont plus lourds. Notamment à cause du passage en 7 cordes. L'aspect mélodique est mis de côté (il y a moins de soli). On va peut-être rajouter une troisième voix pour enrichir les sonorités (ce sera moi). On a abandonné les intros classiquo-glauques de la démo.

8 - De quoi traitent les paroles ?

Ceux qui écrivent sont David (guitare rythmique) et Michaël (chanteur) et il y a pas mal de morceaux qui traitent de la seconde guerre mondiale mais d'un point de vue purement descriptif (pas de prise de position). Le reste des morceaux est tiré de l'expérience vécue de ceux qui les composent. On n'est pas du tout gore?on laisse ça à ceux qui savent bien le faire?

9 - Je te laisse le mot de la fin?

Merci à toi pour l'interview.
Viendez visiter notre site web (www.repudiate.fr.st). Bougez vous le cul aux concerts des petits groupes. Mangez des buritos et surtout adhérez à cette doctrine qui est celle de tous les membres de Repudiate : de l'alcool, encore de l'alcool et toujours de l'alcool.

Le groupe a splitté quelques semaines plus tard..

Dr Jabuse