STRAASHA

Epic black metal, France

déc. 2003

Première signature du label Melancholia Records, Straasha m'a agréablement surpris par son black très personnel, varié, épique, charmeur?peux t on d'ailleurs encore parler de black tant Straasha s'éloigne des rivages stériles du black traditionnel ? Laissons la parole à Lord Barth plutot amer vis à vis de la situation du métal actuellement?

Hails! Comment va? Tu peux me présenter ton groupe et le pourquoi de sa création ?

Je suis Lord Barth, unique membre physique du groupe STRAASHA créé en 2000 après le split de mon ancienne formation Ad Mortem In Aeternum. L'idée de faire quelque chose d'entièrement personnel m'avait toujours attiré jusqu'à là, ce fut donc l'occasion idéale pour moi de concrétiser celle-ci.

Tu évolues en tant que one-man-band?tu préfères garder une main mise totale sur ta création ? Ou tout simplement parce que personne ne s'est présenté ou n'est apte ? Penses-tu évoluer vers un line-up plus complet ? Ce n'est pas trop dur de maîtriser tous les instruments ?

Je préfère tout régir. Je vais peut être monter une formation live, ce n'est pas encore sûr?
Quant aux instruments, non, ce n'est pas trop dur de maîtriser ceux que j'utilise.

Ta 1ere ?uvre est plutôt conceptuelle?voudrais tu m'expliquer en quoi elle consiste ? Il me semble que tu te sois inspiré de l'?uvre de Moorcock?de quel cycle ? Penses tu refaire ce genre de démarche conceptuelle dans le futur pour cet écrivain (ou un autre) ? Comment définis tu ta musique ?

Mon premier opus conte le périple de Varg, homme des terres lointaines partant à la recherche de l'âme de son père, disparu tragiquement dans les tourments de l'océan. Lors de son voyage initiatique il est confronté à l'omniprésence des forces élémentaires, des Dieux et d'êtres surnaturels.
STRAASHA est, et restera certainement un groupe de black épique conceptuel dans le sens ou j'aime écrire des courts récits et les illustrer musicalement. Je ne me suis pas inspiré d'un cycle en particulier, j 'ai plutôt pris quelques éléments communs à l'ensemble de l'?uvre de Moorcock. Je vais encore m'inspirer de ces univers pour constituer la trame de mon futur album, dont l'idée de base est de mettre en scène des forces cosmiques et non plus un simple personnage humain.
Pour " définir " ma musique, disons que je joue du black métal épique rapide avec des alternances de chant clair et saturé, et agrémenté de parties de guitares acoustiques. Cette musique illustre des textes originaux en marge du black typique.

Pourquoi avoir choisi de sortir ton enregistrement en split avec Numenor ? Que penses tu de ce groupe ?

Tout d'abord parce que je connais personnellement N.Sandoval et que j'apprécie énormément sa musique. De plus, il désirait sortir un Mini CD lui aussi, donc nous nous sommes mis d'accord pour nous associer et ainsi sortir le meilleur split de black métal français, rien que ça.
NUMENOR est un des meilleurs groupes de black métal actuels puisqu'il propose une musique originale (à l'opposé de ce qui se pratique de nos jours) et de qualité.

Le layout est vraiment soigné? Tu y as pris part ou tu as délégué ceci à un tiers ? Est-ce que pour toi le packaging est indissociable de la musique ou bien est-ce superflu ?

J'ai designé le layout et l'ai effectué en collaboration avec Emperor Xaelis, qui collabore avec Melancholia Records.
Le packaging représente 50% de l'intérêt d'un produit musical. C'est un élément qui permet de singulariser une ?uvre, de lui conférer une identité propre, et également de pénétrer dans l'univers intimiste de l'artiste. C'est pourquoi, à la différence de toute la génération actuelle d'abrutis, et notamment dans le métal, je suis vraiment fan de métal et je ne possède que des CD que j'ai acheté. Je hais les supports sans visuel, je trouve cela stupide, et donc pour les gens stupides.

Le split est limité à 999 exemplaires?le restera-t-il ou sera-t-il réédité en version normale ? Tu ne crois pas que cela limite les possibilités un tirage limité ? Quelles ont été jusqu'à présent les retombées de l'album ?

Je ne sais rien à propos du business de Melancholia, il faut voir cela avec eux.
Les retombées sont?typiques de l'époque, c'est à dire que nous sommes victimes du téléchargement, des gravures et du manque de distribution. Cette situation est véritablement incroyable, plein de gens me disent qu'ils adorent ce que je fais, mais qu'ils n'ont pourtant pas acheter le split parce qu'ils ne font pas l'effort de le trouver ou qu'ils ne veulent pas dépenser d'argent pour un artiste.
Disons que si le mp3 n'existait pas, on serait certainement en train de rééditer le split pour la seconde fois ! Le pire, c'est que plus le produit est de bonne qualité, plus il est téléchargé et au contraire, plus il est de mauvaise qualité et plus les gens achètent : le true black français en est l'exemple vivant, il n'y a que ça qui vende alors que ça sonne faux et mal surtout.

Comment en es-tu venu à signer avec Melancholia ? Es-tu satisfait de leur boulot ? D'autres labels t'ont-ils approché ?

Je connais le boss de puis quelques temps déjà, la collaboration nous semblait totalement naturelle.
Melancholia font un excellent boulot en ces temps difficiles et tentent de réinsuffler des valeurs artistiques et qualitatives dans le métal actuel, ce que j'apprécie fortement.
J'ai eu quelques autres offres, mais elles ne m'ont pas intéressé.

A propos du studio?c'est celui du label non ? Pourquoi avoir choisi ce studio ? Je trouve le son excellent?et toi avec le recul qu'en penses tu ?

C'est effectivement le studio du label. Enregistrer dans ce studio nous semblait être la solution la plus optimale en terme de son et de coût.
Le son du split est bon dans l'ensemble, surtout pour une première production ! Bien évidemment j'aimerais bien retravailler quelques aspects mais bon, le futur album me permettra de me rattraper.

Où en es tu du prochain album ? A quoi pourra-t-on s'attendre ?

L'album sera une surprise, je ne peux pas en dire trop, à part qu'une partie sera dans la continuité du split et que l'autre abordera une facette plus acoustique?

Es tu intéressé par des prestations live ? Tu es sollicité de la part des gens qui ont acheté le split ? A ce propos comment trouves tu le public français en live ?

Eventuellement, je ne sais pas trop encore. Il y a pas mal de gens qui m'ont demandé si j'allais jouer, mais ce n'est pas une raison suffisante pour constituer une formation live.
Le public français, parisien tout du moins, est d'une mollesse incroyable en général. Les français ne vont même plus aux festivals, le métal les fait chier et il n'y a que les vieux de la vieille qui s'investissent encore. J'ai par exemple assisté à des concerts de Misanthrope ou il y avait 15 personnes qui applaudissaient à peine ! Les concerts parisiens attirent peu de monde et sont de moins en moins nombreux, surtout depuis la fermeture du Dunois.

En parlant de faune métal?comment décrirais-tu la scène black en France ? Et la scène métal en générale (que ce soit public, zines, labels, groupes) ?

La France dispose d'une scène black très dense et surtout trop hétérogène, il y a quelques bons groupes, mais elle est saturée de groupes de merde qui n'ont aucune intégrité ni foi en la musique qu'ils essayent vainement de faire et de plagier. La scène métal est aux abois à cause du téléchargement et du manque d'intérêt que suscitent les groupes actuels, qu'ils soient bons ou mauvais. J'imagine que le métal a besoin d'une bonne purge?

Tu penses que politique et black font bon ménage ? Tu ne crois pas que l'imagerie antichrétienne tourne à la farce ?

Bon, en premier lieu, black métal et politique n'ont rien à faire ensemble, ça c'est certain.
Ensuite, le problème de l'antichristianisme est plus général que ça puisqu'il reflète selon moi la crise que subit le black actuellement : tout a déjà tellement été exploité en termes d'imageries et de concepts que le black lui-même tourne à la farce, c'est d'ailleurs pour cela que paradoxalement il y a de plus en plus de fans et qu'ils sont de moins en moins engagés et sensibles à ce qu'ils écoutent.

Qu'est-ce que tu écoutes en général ? Quels sont tes derniers achats (déception et coup de c?ur) ?

J'écoute pas mal de musique classique, Emperor, Ulver?
Derniers achats : le dernier Unholy Matrimony.

As tu d'autres projets musicaux ?

Oui, plein.

Je te laisse le mot de la fin?

Merci à toi pour ton interview. Je tiens également à remercier tout ceux qui ont encore foi dans le métal et qui boycottent le téléchargement, la gravure intempestive et les Fnac et autres Virgin.
Soutenez Melancholia Records et les autres labels qui s'investissent dans un travail de qualité et d'authenticité !

Dr Jabuse