La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

SLAINE t.1 à 4

Slaine1

Bandes dessinées

(Mills, Bisley)

Slaine est la première série que nous devons à Pat Mills, auteur entre autres de Sha et de la très populaire série Requiem.

L'action de cette première série constituée de 4 tomes prend place peu avant les premières incursions celtes en Irlande. En ce temps là, les Celtes vivent en tribus éparses, dirigée par des rois mis à mort après un règne de 7 ans. Cette série nous conte l'histoire de l'un d'eux, Slaine Mc Roth, jeune roi de la tribu de Sessairs, assimilés aux Fir Bolg par l'auteur.

Face à la menace des Drunes, druides pervertis alliés aux redoutables Fomoires, Slaine, sous les conseils de Danu, la Déesse Mère rencontrée au fond du grand chaudron, part en quête des armes sacrées gardées par les différentes tribus, pour ainsi en devenir le dirigeant. Mais la création d'une nation celte dont il serait à la tête ne présente pas pour lui une opportunité vers le pouvoir, qu'il méprise tout autant que la majorité des gens de son peuple. Il s'agit pour lui de suivre la voie du Dieu Cornu (ce bon vieux Cernunnos, le principe mâle en gros) comme le lui à confié Danu, afin de faire face à Slough Feg, l'ancien Dieu Cornu nostalgique et mégalomane qui dirige les Drunes dans leur entreprise de pure destruction.

Il est accompagné dans sa quête par un nain fourbe et voleur, qu'il désigne comme étant son « parasite royal », le dénommé Ukko qui des siècles plus tard nous rapporte la saga. Il doit aussi faire face à Mabd, femelle arriviste alliée à Slough Feg, et à Niamh, la mère de son fils qui l'a quitté quelques années auparavant, ainsi qu'à divers intervenants à la forte personnalité et autres maléfices.

Mon avis : Dessins excellents (il s'agit de peinture sur cette série). Les scènes de batailles sont énormes (on dirait que les premiers Aeternus en sont la bande son), surtout avec l'intervention chez Slaine du « spasme de furie » (exaltation guerrière de type berserk Cu Chulain). L'action est bien menée, on est vite pris dedans. Les références à la culture et aux légendes celtes sont assez fidèles, et la mentalité du peuple de mes ancêtres est montrée de façon assez réaliste, exempte de toute pudibonderie judéo-chrétienne.
On peut d'ailleurs apprécier le fait que le dessin ne fait pas montre de pudeur inutile (et oui, les Celtes n'avait pas honte, eux, d'avoir des seins ou des bites !) et que Mills distille assez franchement une mentalité qui n'est pas pour me déplaire. (Juste considération de la Nature, femelles et males humains complémentaires, dénonciation du pouvoir pour le pouvoir et du patriarcat absolu). Le tout étant parsemé d'humour bien placé et de bouts de cervelles éparpillées (la réplique de base de Slaine, dont la personnalité est loin de coller au cliché de celle du barbare decerebré, est quand même « Suce ma hache » :p).

En résumé, je vous le conseille vivement, bien que chaud à trouver en librairie ces temps ci. A lire en écoutant « Folk-lore » de Cruachan ou « Beyond the wandering moon And so the night became » d'Aeternus, ou tout autre celterie entraînante etou guerrière type Himinbjorg.

A noter que la série continue après le quatrième tome qui clos le combat contre les Drunes, épisodes dont je parlerai à l'occasion. Le tome 5 et 6 constitue une autre quête, et le 7 en commence une. Malheureusement, j'arrive pas à foutre la main sur le 8 (Avis à ceux qui saurait où le trouver !?).

Olskayl