La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Ô Critique du Jour

Poésie

Ô Critique du jour, chère mouche bovine,
Que te voilà pédante au troisième degré !
Quel plaisir ce doit être, à ce que j'imagine
D'aiguiser sur un livre un museau de fouine,

Et de ronger à l'ombre un squelette ignoré !
J'aime à te voir surtout, en style de cuisine,
Te comparer sans honte au poète inspiré
Et gonfler ta grenouille au pied du boeuf sacré !

De quel robuste orgueil l'autre jour je t'ai vue,
Te faire un beau pavois au fond d'une revue !
Oh ! Que je t'aime ainsi, dépeçant tout d'abord

Quiconque autour de toi donne signe de vie,
Et puis, d'un laurier rose, amer comme l'envie,
Couronnant un chacal sous le ventre d'un mort.

Alfred de Musset - Extrait des Poésies Posthumes