La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Les Chants de Maldoror

Les Chants De Maldoror.jpg

Romans, Nouvelles & Théâtre

Les Chants de Maldoror Lautréamont (Isidore Ducasse)
1869
200 p.

Une oeuvre magnifique d'un auteur maudit touchant: " Les Chants De Maldoror " du Comte de Lautréamont, de son vrai nom Isidore Ducasse. Cet ouvrage raconte l'histoire de Maldoror qui, à travers des chants, fait son épopée à travers l'espèce humaine. Et d'ailleurs pousse les possibilités humaines à son paroxysme et passe par des thèmes divers comme la misanthropie, le nihilisme, la prostitution, les délices de la cruauté et l'holocauste. Un livre qui fait honneur à l'art littéraire, à posséder absolument. Une magnificence, un déluge de voluptés.

On sait très peu de chose d'Isidore Ducasse. Il serait mort en 1870 à 24 ans lors du siège de Paris.

Mais revenons aux Chants. Maldoror est un homme, même s'il a du mal à l'admettre. Après quelques années de bonheur, il a réalisé que sa nature profonde le poussait irrémédiablement vers le mal. Il décide alors fort logiquement de s'y adonner sans retenue et de donner libre cours, tout au long de ces six chants, à sa haine envers Dieu et l'humanité. « Ma poésie ne consistera qu'à attaquer, par tous les moyens, l'homme cette bête fauve et le Créateur qui n'aurait pas dû engendrer une telle vermine » (Chant II, 4).

Pour perdre l'humanité, il va passer un pacte avec la prostitution puis chercher la fraternité du Vieil Océan. En même temps, il s'attaque aux familles et plus particulièrement aux enfants et aux adolescents, en laissant quelques cadavres derrière lui. Le Tout-Puissant va réagir en lui lançant un éclair qui lui fend le visage en deux.

Il en faut plus pour abattre Maldoror qui, après s'est moqué du Créateur, reprend immédiatement ses pérégrinations sanglantes. Après avoir attaqué quelques enfants, il élève une colonie de poux à qui il va assigner la destruction de l'humanité. Mais Maldoror de cherche l'âme sœur et la trouve même, non pas chez les humains, mais chez un requin femelle particulièrement féroce.

Il reprend pourtant ses errances, ponctués de meurtres, de viols, d'éviscérations et de combats contre les représentants du Créateur. Malgré ses crimes abominables, Maldoror parvient toujours à échapper aux meutes lancées à ses trousses parce qu'il a la faculté de se métamorphoser en animal (aigle, pourceau, grillon, poulpe etc.).

Il décide alors de se rapprocher de Paris.

*
* *

Les « Chants de Maldoror » sont déroutants et difficiles à comprendre. Le livre n'est pas construit comme un récit continu mais comme un espèce de patchwork de morceaux hétéroclites puisant aussi bien dans le conte que dans la poésie en prose, dans les articles de journaux ou les livres scientifiques. La fin du sixième Chant est d'ailleurs une parodie de roman populaire.

Il semble qu'Isidore Ducasse cherche à repousser les limites de la littérature pour forcer le lecteur à lire de manière active et à s'interroger sur ce qu'il lit. Il le met en garde dès les premières lignes du Chant I (« Il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre »). Cette oeuvre a inspiré beaucoup d'artistes surréalistes comme René Char, André Breton, Artaud ou encore Dali au point que Lautréamont est considéré par eux comme un des précurseurs du surréalisme.

Par conséquent, il est difficile de voir des lignes directrices du livre et surtout pas de la figure de Maldoror évoquée tantôt à la première personne tantôt à la troisième et sur laquelle on ne peut tirer aucune conclusion tellement elle est composée d'éléments contradictoires.

On peut cependant remarquer que le livre regorge de figures d'enfants et encore plus d'adolescents. Les adolescents échappent à la malédiction lancés par Maldoror sur le genre humain parce qu'ils ne sont pas encore complètement humains. Maldoror se situe vis-à-vis d'eux dans une logique d'amour, de haine ou de désir qui confine souvent à l'obscénité. On peut également remarquer une grande présence d'animaux dans les Chants, à commencer par le requin femelle. Mais on trouve aussi des araignées, des crabes, des poux, des pourceaux, des scarabées, etc. représentant une alternative à l'humanité.

Fermons ici ce très bref aperçu d'un livre qui suscite encore aujourd'hui encore beaucoup d'interrogations et d'interprétations.

Le livre est dans le domaine publique et est donc disponible facilement sur internet. De toute façon, il est assez facile à trouver dans toute bonne librairie.Pour avoir un avant-goût, il y a un court extrait du Chant I dans la rubrique Poésie (" J'ai vu ").

Lord Of Corpse & Tryphoninus