La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Agressor : Neverending destiny

AGRESSOR - Neverending destiny

Black Mark Production, 1990

Death / Thrash metal, France

Album CD

Je ne peux résister à l'envie de vous décrire cette perle antique du death metal français. A une époque ou LOUDBLAST et MASSACRA étaient parmi les rares étoiles montantes du style en France, la course à la vitesse était la règle, et le thrash - version énervée - allait accoucher du death metal. Porté par la sublime vague des DEATH, SLAYER, KREATOR, et autre SEPULTURA, Agressor a décidé de jouer « à fond la gomme » dans son album Neverending destiny , écrivant ainsi son propre Reign In Blood ! Ce sont surtout les riffs de guitares rythmiques, lorgnant parfois vers le thrash qui rendent cet album unique : ils sont simples, nerveux et exécutés avec une grande vitesse. Mais après plusieurs écoutes, ils se dissocient assez bien entre eux, surtout le septième titre, très heavy, qui ajoute un peu d'air frais dans ce CD de brutes aussi épaisses que chevelues. Contrairement à d'autres albums du groupe (tel Symposium of rebirth ), Neverending destiny est bien produit pour l'époque et les rythmiques en ressortent d'autant mieux. Les textes, eux, relatent les grandes questions de l'univers, l'infiniment grand, la possibilité d'autres civilisations, etc. un peu dans le délire de SUP, d'où la pochette psychédélique bien kitsch. Notons qu'Alex, le cerveau de Agressor, a rejoint dans les années 2000 les rangs de ses amis de longues dates LOUDBLAST, tout en poursuivant sa carrière avec Agressor. Il avait déjà fait avec LOUDBLAST un split vinyl Licensed to Thrash en 1987. Pour terminer, disons que Neverending destiny est une oeuvre intemporelle, taillée d'un seul bloc, à prendre ou à laisser ; personnellement, je me suis rué dessus à l'époque et je ne m'en lasse pas...

Autocratôr - 09.5/10