AGRESSOR

Agressor

Death/thrash metal, France

2004

Que les vieux routards du death français se réveille ! Et se lèvent à l'entente du nom d'AGRESSOR ! Malgré les aléas subits par le glorieux groupe d'Alex Colin-Toquaine, AGRESSOR est toujours là et se prépare même pour une nouvelle sortie ; j'ai eu le privilège d'accrocher Alex sur la tournée des LOUDBLAST, alors que tous les yeux sont rivés sur ces derniers...On en profite pour revenir sur le passé, les activités black métallqiues d'Alex, mais aussi pour entrevoir le futur d'AGRESSOR.

1) Hello Alex ! connu depuis toujours comme le cerveau chanteur /gratteux de AGRESSOR ; es tu un tyran dans le sens ou AGRESSOR est avant tout ta créature ?

Oui et non... AGRESSOR, c'est mon truc, forcément : compositions, musique et lyrics et un peu la promo.

2) Tu viens d'intégrer LB ; quels ont été tes motivations ? Quel commentaire sur l'ambiance du groupe et sur l'album ?

C'est un peu normal de jouer dans le même groupe, car on tourne depuis longtemps ensemble. LB m'a contacté dès 2000 pour l'hommage à Chuck Shuldiner de DEATH. C'est une ambiance de fête, avec le bon esprit. Je préfère même plus LB actuellement, car c'est plus brutal : c'est actuel, sans tomber dans les clichés métal, et toujours avec une part de thrash.

3) AGRESSOR est il en sommeil depuis ton ralliement aux LB? quel est son actu depuisSpirit of Evilsorti en 2002 ?

En sommeil seulement pour assurer la tournée avec LB ! Dès qu'elle termine, je travaille à la réalisation d'un DVD live. C'est un retour mitigé, car il s'agit en fait d'une édition limitée prolongeant l'albumMedieval ritesde 2000.

4) AGRESSOR est né à Cannes en 1986.Neverending destiny(1990) est il la 1ere prod ou démo avant ? la prod sonnait déjà grosse .. la zique était plutôt un mix death/thrash hyper nerveux et basique... comment analyses-tu l'évolution actuelle d'AGRESSOR vers un death pur et dur, gros son et technique ?

AGRESSOR a sorti un certain nombre de choses avant le 1er album : des démos entre 1986 et 89, qui ont fait l'objet d'une réedition en CD limité depuis. Puis le split LP vinyl avec LB en 1988.

5) La production deNeverending destinysonnait déjà grosse .. la zique était plutôt un mix death/thrash hyper nerveux et basique... comment analyses-tu l'évolution actuelle d'AGRESSOR vers un death pur et dur, gros son et technique ?

Oui, description exacte ! De bonnes opportunités s'étaient présentées à nous : on l'avait enregistré à Berlin, auSky Track Studioet il était sorti chez NOISE (KREATOR, etc.). Quant à l'évolution d'AGRESSOR, elle est plus circonstancielle que pensée : il y a eu des hauts et des bas, en 1992, avec le changement de label pour l'albumToward beyondset les multiples remaniements de line-up. Il y a le même batteur que les LB époqueDisincarnate: notre rencontre avec les LB remonte à 1986 : nos chemins sont parallèles depuis !

6) AGRESSOR semble avoir été toujours en quête d'originalité, en ménageant des surprises.. j'aimerais en savoir plus sur quels trucs étonnants :
- quelques mots sur le clip deBloodshedpassant sur MCM ? Peu d 'opportunité de passer sur cette chaîne ; penses tu vraiment toucher un public intéressant ?

S.O.M., label de MAYHEM, organisait le concert de Marseille, le premier depuis leur réformation et AGRESSOR jouait en première partie. C'est pour cela qu'il m'ont enregistré un clip au passage, diffusé depuis sur MCM. Quant à toucher un public intéressant... J'en sais rien ! En tout cas, on a eu de bons retours après la tournée deMedieval rites, qui était dans la continuité deSymposium of rebirth.

- Et la "reprise" deLa marche turque? Quelle idée ? Reprends tu des morceaux metal ? Lesquels ?

C'est un délire qui est parti d'un bœuf ! On reprend aussi du DEATH (Lack of comprehension), SODOM, TERRORIZER (albumSymposium of rebirth, justement).

- Qui avait eu l'idée d'inviter des chœurs sur le mélodique et mid tempoSymposium of rebirth? As tu été 100% satisfait du résultat ? Le son de cet album était plus pauvre, non ?

Le gratteux de NAPALM DEATH a chanté sur 3 morceaux de cet album, qui traitent deConan le barbare. On a eu une partie des chœurs de Lyon, qui était bénévole. Niveau son, c'était les débuts malheureux du numérique, avec un mix court ! Mais mon projet est de réenregistrer cet album pour 2005.

7) Avec quels groupes tournais tu à l'époque ? Maintenant, le sud est plus connu pour ses groupes de BM plus ou moins fréquentables... une réaction ?

MESSIAH, CRADLE OF FILTH (le 1er album est vraiment bien !) à l'époque du 3eme album (Dusk and her embrace), SINISTER, SODOM, MORBID ANGEL, OBITUARY...Quant à la scène BM du sud, je la connais oui et non. Je sais certains sont un peu extrémistes : mais le sud est très cloisonné : il oscille entre la douceur affichée et la réaction, qui est le côté excessif, moins avouable de cette région.

8) Parlons de ton jeu : sur quels groupes metal / hors-metal as tu bossé pour apprendre la guitare? Comment es tu accordé et pourquoi ?

J'ai commencé par le hard rock : AC/DC, BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST... Cela me vient de mes parents, qui sont vraiment rock ! Puis je faisais des concerts : j'ai vu JIMMY HENDRIX. Puis j'ai évolué : Heavy, Thrash, death, black...je suis en mi ou ré, selon le groupe dans lequel je joue : le ré apporte plus de gras, de bottom, c'est assez souple et aérien pour les aller/retours. Pour la technique, j'en chie toujours mais je bosse.

9) Dans une interview, tu disais avoir de nombreux contacts dans toute l'Europe et même fréquenter des groupes norvégiens ; tu apprécies le BM de là-bas ? Qui connais/soutiens-tu ?

Oui, je suis guitariste dans BLOODTHORN. Sinon, j'adore MAYHEM, EQUINOX, 1347 (on a fait un concert ensemble) et toute la vague du revival BM. C'est une scène très cloisonnée : tout le monde joue avec tout le monde ! Je suis en contact avec elle depuis 1986, grace à des trades, zines photocopiés...Tout le monde se connaissait et la scène UG était déjà active ! MAYHEM tournait beaucoup, et j'étais en correspondance avec Euronymous (RIP) : ce meurtre, c'est une sale histoire de magouilles, additionnée au goût du morbide ; mais tout cela a été exagéré par les médias...

10) Changeons de sujet pour revnir en France : comme tu est un "routard" du (death) metal français, quelques mots sur :

a. MASSACRA (RIP) ?Un concert avec eux en 1987, avec MESSIAH... Une grosse fête à cette époque: ce fut la beuverie générale !!!

b. INHUMATE ?Ca cartonne pas mal : je les ai vu à Cannes!

c. NIGHTMARE ?Ca c'est du bon old school! Mais je n'ai plus de nouvelles depuis...

d. CARCARIASS ?J'ai écouté peu de trucs, désolé !

e. Un autre à saluer ?DEATH !!! God father !!!

11) Un dernier mot ?

Maux !!!

Autocrator