La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Bilocate : Summoning the bygones

BILOCATE - Summoning the bygones

code 666 - Aural Music, 2012

Death-doom, Jordanie

cd

Très bon rattrapage de la part de Bilocate , leur précédent album avait séduit les groupes commerciaux par sa platitude mais cette fois-ci, c'est une autre paire de manches...

Déjà, la production n'est plus Dubaïenne, elle a migré au nord, en Suède, pour se faire produire chez Jens Bogren, déjà à l'œuvre pour AMON AMARTH ou SYMPHONY X , on peut se douter qu'il y aura un peu plus de professionnalisme, ce qui est, effectivement, le cas et ça fait du bien.
Pour commencer, l'ambiance sudiste est maintenant bien plus équilibrée, pas de duos piano/cithare ici, même si elle est plus franche, l'intro qui correspond aussi mieux à l'album est typiquement arabe, mais au moins, c'est clair et... ça part fort juste après, donc, aucun regret, que du bon jusque là !

Par la suite les instruments garderont tous une bonne place, bien équilibrée, bien orientés, impeccable, rien à redire au niveau de la prod', nada.
Le reste, c'est le style qui peut encore plaire ou déplaire, mélanger du doom et du death reste toujours une entreprise risquée mais loin de nous proposer un mix entre APOSTOLUM et 1349 , la compo sera encore un peu trop lisse pour être vivante, toujours pas de moment suicidaire, toujours pas de blast pour réveiller les morts, ils jouent encore la sécurité, qu'elle soit musicale ou pour les ventes, un peu trop commercial, vous l'aurez saisi...

En bonne nouvelle, il faut noter la présence de trois reprises du premier opus, \" Passage \" qui est d'ailleurs retravaillé, une ballade nostalgique du plus bel effet mais aussi \" A desire to leave \" qui se trouve être découpé en trois morceaux et agrémenté de la voix de Dan Swano ( EDGE OF SANITY , NIGHTINGALE , PAN.THY.MONIUM ...), plus de 19 minutes découpées comme il faut étant donné les variations au sein du même titre, toujours bon. Bon, \" 2nd war in Heaven \" a bien mérité d'être revisité aussi mais rien de révolutionnaire de ce coté là, des gros progrès vocaux néanmoins...

Commercial ? Si on considère que PARADISE LOST est underground, y'a du soucis à se faire en tous cas. C'est donc un cover de ce groupe qui vous sera offert, \" Dead Emotions \", pas mauvais, pas révolutionnaire non plus.

En somme, un bon album, qui rattrape largement les conneries de son prédécesseur, mais qui ne fera pas trembler les caves sombres et souffreteuses pour autant. À laisser aux partisans de la démocratisation du métal même si il se laisse écouter.

Krur - 7/10