La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Crystalium : Doxa O revelation

CRYSTALIUM - Doxa O revelation

Aura Mystique, 2007

Black brutal, France

CD

Et une calotte derrière la tête, une de plus ! Autant vous le dire clairement : être chroniqueur n'est pas de tout repos, on s'en prends plein la gueule ! Et cette fois-ci le coup porté vient des lyonnais de Crystalium (qui sont sur l'excellent label français Aura Mystique ). Je vous passe la petite biographie de début de chronique pour aller directement à ce méfait. Aucun changement radicale pour le groupe avec ce \" Doxa O revelation \" , les ingrédients des précédentes galettes ( \" De Aeternitate Commando \" et \" Diktat Omega \" ) sont repris ici. Du réchauffé alors ? Loin, très loin de moi cette idée. Après une écoute de ce CD, on ressent obligatoirement une certaine évolution dans leur musique. Les compos sont toutes plus efficaces que les autres. L'ambiance, malsaine et misanthrope, s'installe avec la très sombre intro \" Doxa o revelation \" . Les premières secondes de \" Entrailles et univers \" viennent mettre les choses au clair immédiatement. Le batteur, K Altar , martèle sa batterie sans aucune réticence. Les riffs, tels des obus sur un champ de bataille, s\"enchaînent, assaillissent l\"auditeur. La voix n\"est pas en reste : le chanteur vomit toute sa haine, toute cette colère emmagasiné. Le niveau, tout au long de l\"album, ne faiblira pas, toujours véhément, toujours à l\"assaut.

Peu de critique à faire concernant cet album. La production est tout simplement énorme et puissante, proche d\"un Dark funeral ou d'un Marduk . Avec plus d'une heure de compo, le groupe prend le temps d'explorer différents aspects dans leur musique, mais toujours avec le même objectif en tête. Peu de répit, il est vrai, avec les lyonnais mais cela en vaut-il la peine ? Je repense à une interview de Satyr que j'ai lue récemment, comme quoi il y avait dans le black les suiveurs et les meneurs. Concernant Crystalium , mon choix est sans aucun doute fait et le vôtre, à l'écoute de \" Doxa O revelation \", risque fort bien de converger avec le mien...

Caedes - 9/10