La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

DEEP IN HATE : Origins of Inequality

DEEP IN HATE - Origins of Inequality

M& O music, 2011

Brutal death core, France

A lbum CD

Actif depuis 2003, les Parigos de DEEP IN HATE viennent avec Origins of Inequality donner suite à Only the Strong Survive sorti en 2003. Musicalement à quoi ressemble DEEP IN HATE monsieur le professeur ? Le groupe joue une musique qui vient puiser son inspiration dans divers styles. Essentiellement influencé par le brutal death metal, le groupe possède aussi une touche deathcore voir slamming death au niveau de certains de ses riffs. DEEP IN HATE me fait clairement penser à un mélange sauvage entre un HENKER , voir THE ARRS pour le côté gueuler-crier du chant. Si la formation aime les parties rentre-dedans agrémentées de shredding "en veux tu en voilà", on a aussi droit à de nombreux passages purement rythmiques et très lourds au niveau du son. A titre personnel, je trouve que justement ces parties viennent couper net les passages plus brutaux. Pour vous donner un exemple, imaginez une ligne droite en bagnole où vous roulez à 200 km/heure et là, au milieu de nulle part, comme pour faire chier, un "STOP" ! La qualité de l'enregistrement est irréprochable, il n'y a rien à redire ! La basse s'entend sans problème tout comme la batterie, les grattes et le chant ! Au final quel est mon avis sur Origins of Inequality ? Hmm, je dirai que cet album à des bons côtés, notamment avec ses parties brutales death me faisant penser à EMETH période Insidious . La musique du groupe est pleine de rage, compacte et taillée pour la scène, cela ne fait aucun doute ! Le tableau est cependant nuancé car j'ai plus de mal avec ces parties rythmiques qui n'apportent pas grand grand-chose au schmilblick ! On pourrait très bien me dire que cela fait partie de la musique du groupe et que je n'ai par conséquent qu'à fermer ma gueule ! Certes, mais cela n'est que mon avis ! Vous le prenez en considération ou non je m'en secoue le bambou ! Le chant a un côté hardcore crier en mode je t'en fou plein le gueule, ce n'est pas ce que je préfère. Malgré tout ça je tiens à préciser que cet album est très correct et ne mérite pas une mauvaise note, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Un bon moment sans pour autant atteindre l'orgasme, tout est dit !

Maxtician - 06/10